/news/world

«Quand il y a de l’argent, on ferme les yeux et on se bouche le nez!»

TVA nouvelles

Donald Trump veut vendre des armes à l’Arabie saoudite, une transaction évaluée à 7 G$. Cette idée ne plaît pas au Congrès américain ni au chroniqueur Richard Martineau.

«Est-ce que vous vendriez un ''bat'' de baseball à votre voisin en sachant fort bien qu’il l’utilisera pour battre des membres de sa famille? Je ne pense pas», lance-t-il dans sa chronique «Réveillez-vous» diffusée au Québec Matin.

«L’Arabie saoudite, de un, c’est une dictature, et de deux, ils vont utiliser ces armes dans le conflit au Yémen. Ce qui se passe au Yémen c’est la plus grande catastrophe humanitaire actuellement: 10 000 morts, plus de 3 millions de personnes déplacées, une épidémie de choléra, deux millions d’enfants de moins de cinq ans qui en souffrent, 100 000 enfants qui sont morts de faim!», détaille Richard Martineau.

«L’enfer sur Terre!» Donald Trump veut contourner le Congrès pour arriver à ses fins, «parce que c’est important pour l’économie.»

Le commentateur souligne que le Canada n’est pas «bien mieux et n’est pas placé non plus pour faire à morale aux États-Unis.»

«Les pays doivent faire preuve d’une certaine éthique et de morale! Quand il y a de l’argent à faire, on se ferme les yeux et on se bouche le nez», conclut-il.

***Voyez sa chronique intégrale dans la vidéo ci-dessus. ***