/news/law

Reconnu coupable d'avoir volontairement tué un chien

Yves Poirier | TVA Nouvelles

Un homme de Mascouche a été trouvé coupable jeudi au Palais de justice de Joliette d’avoir volontairement tué un chien.

Hugo St-Arnaud avait fait la manchette il y a trois ans sur les ondes de TVA Nouvelles pour avoir aspiré par le nez une poudre blanche, un médicament selon ses dires, alors qu'il était à l'emploi de Transports Québec.

M. St-Arnaud devra maintenant revenir en cour à la fin août pour les représentations sur sentence. Soulignons qu’il a été acquitté de l’accusation de cruauté animale.

L’incident s’est produit en septembre 2017. Carole Patrie et sa fille, Marilou Lachance, ont raconté à TVA Nouvelles avoir retrouvé leur yorkshire Léo mort dans la maison familiale et leur autre chien, Max, en piteux état. Mme Patrie s’était rapidement adressée à la police de Mascouche afin de porter plainte.

Après enquête, le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a autorisé des accusations contre Hugo St-Arnaud, qui fréquentait la fille de Carole Patrie.

Rappelons qu’Hugo St-Arnaud, employé à l’époque du MTQ, avait fait la manchette en octobre 2016 sur nos ondes. Il avait été photographié en train d’aspirer par le nez une poudre blanche sur le tableau de bord du véhicule de son employeur. Il s’agissait d’aspirine, avait-il déclaré en entrevue.

En janvier 2017, le syndicat représentant l’employé avait indiqué à TVA Nouvelles qu’il avait écopé d'une suspension d'une journée, laquelle ne concernait cependant pas le geste commis dans le camion.

Il a été puni, précisait-on, parce qu'il avait omis de dire que le médicament causait de la somnolence et que malgré cette contre-indication, l'employé du MTQ a quand même pris le volant du camion.

Dans la même catégorie