/news/society

Nos centres hospitaliers ont besoin de 320 M$

Héloïse Archambault - Le Journal de Montréal

Chantal Poirier - JdeM

Les hôpitaux du Québec sont tellement vétustes qu’ils ont besoin de 323 M$ pour être remis en bon état.

Depuis un an seulement, le déficit de maintien des actifs (DMA) a bondi de 37 % (237 M$ l’an dernier), selon les données fournies par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

Concrètement, ce déficit représente le montant à investir pour que les bâtiments soient dans un état acceptable. Cette analyse fait suite à l’inspection de tous les bâtiments depuis 2015, à la demande du secrétariat du Conseil du trésor.

« L’effort consenti pour maintenir le patrimoine en état depuis la construction n’a pas été suffisant », indique un rapport d’audit de 2015 à l’Hôtel-Dieu de Sorel-Tracy.

Cette phrase résume bien le manque d’entretien de plusieurs hôpitaux du Québec, qui nécessitent aujourd’hui des travaux d’urgence.

Globalement, 12 % des bâtiments hospitaliers sont en « mauvais » ou « très mauvais état » (cotes D ou E).

L’Hôpital Sainte-Justine arrive en tête pour le pire déficit, avec 57 M$ (voir tableau). La direction n’a pas répondu à nos questions.

« Rattrapage à faire »

« On ne peut pas nier qu’il y a un rattrapage à faire », avoue Marc Carbonneau, directeur technique par intérim au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Ouest-de-l’île-de-Montréal, qui gère l’Institut Douglas.

Par le passé, le manque de financement du réseau de la santé a souvent entraîné des lacunes dans l’entretien des bâtiments, afin d’éviter des coupes dans les services.

Selon Marie-Soleil Tremblay, professeure à l’École nationale d’administration publique, l’objectif passé du gouvernement d’atteindre le déficit zéro a entraîné des négligences.

« C’est vrai pour les routes, les écoles, les hôpitaux, on a coupé dans l’entretien. Des fois, il y a des économies à court terme qui coûtent cher à long terme. »

Plus cher après

« Quand tu ne fais pas l’entretien régulier, le jour où ça va tomber, ça va coûter pas mal plus cher », dit-elle.

Chaque année, le MSSS octroie des sommes pour que les bâtiments déficitaires soient rénovés et retrouvent une cote acceptable (A, B, C).

Depuis trois ans, 450 M$ ont été investis dans le réseau de la santé.

D’ailleurs, plusieurs hôpitaux doivent gérer un imposant programme de travaux. À Douglas, un budget de 25 M$ a été octroyé, mais le déficit est évalué à 56 M$.

Une vétusté « insurmontable »

Dans un état de vétusté «insurmontable», l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont est entretenu de façon minimale pour assurer la sécurité des patients jusqu’à la construction d’un nouvel hôpital, d’ici 2028.

«La limite imposée par la vétusté du bâtiment devient, dans plusieurs cas, un obstacle insurmontable», lit-on dans le dernier rapport d’Agrément Canada de 2017.

Voilà des années que l’état de vétusté de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont n’est plus à démontrer.

Manque d’espace, insalubrité, désuétude, lieux trop exigus: la liste des problèmes est très longue.

“Plus capable”

«À un moment donné, le bâtiment n’est plus capable. (...) Les gens rentrent, sortent. Ça cogne, ça brise», dit Ghislain Chassé, directeur des services techniques du Centre de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Est-de-l’Île-de-Montréal.

Depuis l’été dernier, des clôtures métalliques ont été installées en urgence pour protéger la brique extérieure.

Actuellement, le déficit de maintien des actifs atteint 32,5 millions $. Or, le CISSS a décidé de gérer les rénovations de façon minimaliste puisqu’on prévoit déménager dans un nouvel hôpital neuf, en 2028.

«Tout ce qu’on fait est dans l’optique de se rendre au nouvel hôpital», dit M. Chassé.

L’an dernier, le coût estimé de construction était de 1,8 milliard $.

Liste des endroits en mauvais état avec les pires déficits de maintien des actifs*

Hôpital Sainte-Justine : 57,1 M$

Hôpital universitaire de soins en santé mentale de Montréal : 52,3 M$

Hôpital Maisonneuve Rosemont : 32,5 M$

Institut Douglas : 29,5 M$

Institut Philippe-Pinel : 26 M$

Hôpital Rivière-Rouge: 25,4 M$

Hôtel-Dieu de Sorel : 23,1 M$

Hôpital Salaberry-de-Valleyfield : 16,7 M$

Hôpital de Mont-Laurier : 13,9 M$

Hôpital de Gaspé : 6,9 M$

Hôpital de Hull : 5,7 M$

Hôpital Notre-Dame : 4,5 M$

Hôpital de Portneuf : 4,3 M$

Hôpital de Maria : 3,7 M$

Hôpital St-Mary’s : 3,3 M$

Hôpital de Saint-Jérôme : 3 M$

Déficit total des hôpitaux au Québec : 322 781 991 $

NDLR : Les cotes déficitaires (D et E) ont été additionnées

Source : MSSS, 2019-2020

Dans la même catégorie