/news/currentevents

Un anniversaire qui se termine dans le sang à Longueuil

Amélie St-Yves et Jonathan Tremblay - Le Journal de Montréal

FD-TENTATIVE-MEURTRE-LONGUEUIL

Pascal Girard/AGENCE QMI

Un jeune homme connu pour son tempérament téméraire a croulé sous les balles quand il aurait bravé deux autres invités lors d’une fête sur la Rive-Sud de Montréal, dans la nuit de samedi à dimanche.

Rayan Klioua, 19 ans, s’est présenté à une fête d’anniversaire dans le secteur Saint-Hubert, samedi soir, mais n’en est jamais revenu.

Le résident de Longueuil se serait disputé avec deux autres individus pour une raison encore inconnue. Vers minuit, il aurait voulu leur montrer qu’il n’avait pas peur d’eux, selon ce que des proches ont confié au Journal de Montréal.

L’altercation s’est déroulée à l’extérieur d’un condominium de la montée Saint-Hubert.

« J’étais à l’intérieur quand on a entendu les coups de feu. Je suis sortie et j’ai vu Rayan sans chandail. Il avait du sang partout. Il est tombé par terre à côté de moi », a dit au Journal Bianca Gaudreau, une jeune femme présente à la soirée de son amie.

Au moins trois coups de feu ont été tirés. Des témoins ont aussi aperçu une voiture blanche déguerpir. Klioua avait été atteint par balles au cou et aux côtes. Il a succombé à ses blessures tôt hier.

Deuxième victime

Une deuxième victime dans la vingtaine a été poignardée et reposait toujours dans un état critique, hier soir. On ne connaît pour l’instant ni son identité ni son implication dans l’affaire.

Si les proches de Klioua étaient peu bavards, il est clair pour eux qu’il ne méritait pas de finir ses jours de cette façon.

Ils parlent d’un « bon gars » qui pouvait avoir des hauts et des bas.

Quelques personnes ont toutefois souligné que « l’enfant terrible » avait déjà eu des « fréquentations douteuses », mais qu’il tentait de remettre de l’ordre dans sa vie.

Le jeune homme, d’ailleurs connu des services policiers, a eu des démêlés avec la justice, a pu constater Le Journal.

Les enquêteurs ont depuis rencontré quelques dizaines de témoins et arpenté les rues du secteur à la recherche d’indices pour épingler un suspect.

Aucune arrestation n’a encore été effectuée dans ce dossier, mais les déclarations recueillies font progresser l’enquête, selon la police de Longueuil.

Rap et whisky

Sur les lieux, au moins deux jeunes Mont­réalais en fugue ont été embarqués et remis à la police de la métropole.

Au matin, trois jeunes adultes se sont présentés au ruban de sécurité pour verser en silence le contenu d’une bouteille de whisky au miel sur l’asphalte, sur un fond de musique rap, pendant que l’un d’eux filmait la scène.

Ce drame inquiète les résidents du coin, plutôt habitués à la tranquillité.

Dans la même catégorie