/news/society

Des produits naturels québécois potentiellement dangereux bannis par Santé Canada

Agence QMI

Des dizaines de produits naturels, incluant des vitamines et suppléments, qui étaient produits à Dollard-des-Ormeaux, ont été bannis par Santé Canada en raison des conditions insalubres dans lesquels ils étaient fabriqués.

Le ministère fédéral a annoncé, mercredi, qu'elle suspend la licence d'exploitation de Konsar Future Nutrition, ainsi que les 101 licences de mise en marché de ses produits. «[Cela] signifie que l'entreprise n'est plus autorisée à fabriquer ou à vendre ses produits au Canada», a précisé Santé Canada par communiqué.

Cette décision découle d'une visite qui n'a pas impressionné les inspecteurs. En faisant le tour de l'usine, ceux-ci ont découvert des «conditions non hygiéniques généralisées», incluant la présence de rouille sur les équipements et des fissures dans les murs et planchers.

«De plus, le ministère a constaté l'absence de mesures adéquates de contrôle de la qualité pour assurer la qualité et l'innocuité des produits», a expliqué Santé Canada.

Konsar Future Nutrition semblait aussi avoir d'importants problèmes de tenue de ses dossiers. Santé Canada a d'ailleurs averti que, malgré un rappel pancanadien des produits de l'entreprise, celle-ci n'est pas en mesure de communiquer avec certains de ses clients pour leur demander de les retirer du marché.

«Par conséquent, Santé Canada avise les détaillants et les vendeurs en ligne que la vente de ces produits est illégale», a fait savoir le ministère.

Les produits fabriqués par Konsor Future Nutrition comprennent des vitamines et des suppléments pour la santé, le conditionnement physique, le culturisme et la gestion du poids. Ils étaient vendus sous les marques Athltx Science, Elle Factor – Gestion du poids, Future Nutrition, Humabolic Science, MVP Biotech, MVP Laboratories, MVP Lifestyle, MVP Nutrition, PHP Edge, Xtreme Lifestyle.

Les consommateurs sont invités à cesser d'utiliser ces produits et à consulter un médecin s'ils s'inquiètent pour leur santé. Il est aussi possible de formuler une plainte contre l'entreprise auprès de Santé Canada.