/news/society

Fillette martyre de Granby: «Ça m’a inspiré l’horreur», dit Jocelyne Cazin

Comme tous les Québécois, Jocelyne Cazin a été touchée par le drame de la fillette martyrisée de Granby. «Ça m’a inspiré l’horreur, a-t-elle confié à l’émission de Denis Lévesque. «Presque du début à la fin de sa vie, cette enfant-là a vécu l’horreur.»

L’animatrice et journaliste à la retraite se réjouit toutefois que le gouvernement Legault ait réagi en créant une commission spéciale sur la protection de la jeunesse, une «commission pour grandir dans la dignité». Elle a bon espoir que cet exercice apportera des résultats concrets.

Au-delà de l’horreur, cette histoire est significative de la société actuelle. «Nous sommes dans une société de déresponsabilisation. C’est grave Denis, car à partir du moment où on n’est pas responsable individuellement, comment peut-on devenir responsable collectivement», se demande Mme Cazin, qui vient faire son tour chaque année sur le plateau de Denis Lévesque.

Celle qui a longtemps animé l’émission «J.E.» à TVA a livré ses impressions sur plusieurs sujets chauds de l’actualité, en plus d’aborder une cause qui lui est chère.

Voyez l’entrevue intégrale dans la vidéo ci-dessus

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.