/news/society

Le «IKEA dentaire» d’un Lavallois soulève bien des questions

Gabrielle Rondy | TVA Nouvelles

Un prothésiste dentaire de Laval vient de lancer une trousse pour fabriquer soi-même ses dentiers à la maison, une sorte de «IKEA dentaire».

Pierre Anthian, ancien élu municipal de Laval, a eu l’idée de ce concept après avoir fabriqué des prothèses dentaires pour des gens défavorisés lors d'un voyage humanitaire dans la jungle du Yucatan.

La trousse, appelée «Fais des dents», «contient tous les outils et matériaux nécessaires, accompagnés de son expertise expliquée sur un vidéo, pour qu'un novice puisse faire ses prothèses lui-même, en 2 heures, facilement et à petit prix», explique-t-on dans un communiqué émis mercredi.

À LIRE ÉGALEMENT

«IKEA dentaire»: faire une prothèse est «un jeu d’enfant»

Pour 425$, la trousse «Fais des dents» de M. Anthian équivaut à «20% du prix moyen demandé par les dentistes ou denturologistes», selon lui.

Vraiment?

«Fabriquez vos prothèses dentaires en moins de 2 heures même si vous êtes novice», peut-on lire sur le site de «Fais des dents». Mais est-ce vraiment possible? TVANouvelles.ca a posé la question à l’Ordre des denturologistes du Québec.

«C’est complètement farfelu», a lancé d’entrée de jeu Robert Cabana, président de l’Ordre.

Alors que «Fais des dents» soutient que la fabrication d’un dentier à la maison est possible «à toute personne sans expérience et relativement habile de ses mains», le spécialiste n’est pas convaincu.

«Peut-être qu’une personne avec des habiletés à faire des prothèses pourrait réussir, mais n’importe qui, j’ai des doutes», assure M. Cabana.

Et cette idée de créer un «IKEA dentaire» l’inquiète. «Il y a bien des gens ont de la misère à faire des assemblages IKEA, imaginez faire des prothèses soi-même», soutient-il, incrédule.

Les étudiants consacrent plus de 2000 heures pour apprendre à fabriquer des prothèses dentaires. «C’est un domaine très complexe avec tellement de paramètres», ajoute M. Cabana.

Pour seulement 425$?

Et que penser du prix de la trousse du Lavallois? Le président de l’Ordre des denturologistes du Québec aimerait savoir où Pierre Anthian s’est procuré ce matériel.

Courtoisie

«Les matériaux [pour faire des prothèses] nous coûtent plus que 425 $», explique Robert Cabana. Selon lui, le coût moyen de deux prothèses tourne davantage autour de 2500 $. Le denturologiste se demande également d’où proviennent les 24 à 28 dents prémontées fournies dans la trousse. «Des dents tout assemblées, ça n’existe pas, ça ne vient pas comme ça. C’est toujours individuel», explique-t-il.

Visiblement étonné, mais aussi inquiet, de la mise en marché d’un tel produit, Robert Cabana a indiqué à TVANouvelles.ca que les avocats de l’Ordre des denturologistes du Québec allaient s’intéresser à la trousse de Pierre Anthian.

«Ce n’est pas possible de pouvoir se fabriquer des prothèses comme ça», conclut M. Cabana.