/news/currentevents

Randonnée mortelle en VTT à Rimouski

Simon Gamache-Fortin | TVA Nouvelles

 - Agence QMI

Une randonnée en véhicule tout-terrain (VTT) a tourné au drame dans le quartier Pointe-au-Père, à Rimouski. Un homme de 72 ans a été retrouvé sans vie à côté de l’engin renversé, mercredi matin.

Il manquait à l'appel depuis mardi soir. Peu après 19 h 30, il était parti faire une balade de VTT. En fin de soirée, il n'était toujours pas revenu. Ses proches inquiets avaient alors contacté les policiers.

Rapidement, des recherches avaient été entreprises par les policiers la nuit dernière. Tôt mercredi matin, l'hélicoptère de la Sûreté du Québec (SQ) avait même été appelé sur place pour aider aux recherches.

Un passant qui a aperçu un VTT renversé a contacté les autorités peu avant 7 h. Rapidement, les équipes de recherche se sont dirigées vers le parc industriel de Pointe-au-Père où ils ont découvert la victime.

«Selon toute vraisemblance, il n’y aurait pas d’élément criminel [...]. Ce que l’on constate ici, selon nos premières informations, c’est qu’il s’agirait d’un homme qui aurait fait une embardée avec son VTT», a expliqué Claude Doiron, porte-parole de la SQ.

Le corps a été transporté au Centre hospitalier régional de Rimouski pour identification. La famille de la personne qui manquait à l’appel a été prévenue.

«Un travail d’identification va se faire à la satisfaction du bureau du coroner, bien sûr. Le coroner mène sa propre enquête. Nous, du côté de la Sûreté du Québec, on regarde s’il y a un élément criminel au dossier», a ajouté M. Doiron.

Un lourd bilan

Ce triste accident nous rappelle qu’il y a des risques inhérents à la conduite d'un quad.

En 2018, 26 personnes ont perdu la vie dans un accident impliquant un VTT et 578 utilisateurs ont subi des blessures.

L’âge légal pour conduire un VTT est de 18 ans et aucune formation n’est obligatoire.

Cependant, un certificat d’aptitude est nécessaire pour les jeunes de 16 et de 17 ans qui désirent conduire.

Cette certification est aussi obligatoire pour tout usager qui désire transporter un passager sur un VTT une place, qui a été modifié pour deux personnes par l’ajout d’un banc-coffre.

Cette formation de quatre à six heures est dispensée par des moniteurs certifiés de la Fédération québécoise des clubs de quads.

Selon le directeur général de la fédération, Dany Gagnon, cette formation s’adresse aussi à tous les propriétaires de quads qui désirent apprendre à conduire leur VTT en toute sécurité. D’ailleurs la fédération aimerait bien que cette certification devienne obligatoire dans l’espoir de diminuer le nombre d’accidents.

Le moniteur en conduite de quad Simon Bourgeois affirme que cette formation permet d’accroître les connaissances en matière de sécurité et de pratiquer les compétences de conduite de base dans un environnement contrôlé.

«On va vraiment mettre en pratique la théorie, au niveau du transfert de poids pour contrer les mouvements indésirables de la machine», a-t-il dit en entrevue à TVA Nouvelles.

Cette formation qui coûte une centaine de dollars est donnée partout dans la province.

Avec Katia Laflamme.