/news/politics

L’Assemblée nationale pourrait siéger cet été

Patrick Bellerose | Journal de Québec

Le gouvernement Legault et l’opposition libérale sont à couteaux tirés au sujet de plusieurs projets de loi, si bien que l’Assemblée nationale pourrait siéger au-delà de la fin de la session parlementaire, prévue le 14 juin prochain.

«Il y a deux projets de loi, entre autres, qu’on souhaiterait adopter, c’est le projet de loi sur la laïcité et le projet de loi sur l’immigration. Maintenant, faut-il siéger au mois de juillet? Est-ce qu’on doit poursuivre toute la fin du mois de juin? [Ce sont] des choses qu’on va discuter avec l’opposition», a déclaré le premier ministre François Legault jeudi quelques minutes avant d’entrer au Salon bleu.

 

«Je veux que ces deux projets de loi soient adoptés, donc on n’exclut rien», a-t-il ajouté.

Déjà, l’Assemblée nationale siégera exceptionnellement lundi prochain pour donner plus de temps aux commissions parlementaires qui étudient ces projets de loi.

Majoritaire en chambre, le gouvernement pourrait pourtant utiliser le bâillon pour faire adopter les pièces législatives à toutes vapeurs avant la fin de session. «Je ne souhaite pas, idéalement, utiliser un bâillon. Donc, je souhaite qu’on ait la collaboration des oppositions, en particulier du Parti libéral [du Québec]», dit M. Legault.