/news/culture

Sophie Dupuis tourne «Souterrain» à Val-d'Or

Agence QMI

PHOTO COURTOISIE/Christian Leduc

Depuis une semaine à Val-d'Or, la réalisatrice Sophie Dupuis, originaire de la région, tourne les images de son deuxième long métrage intitulé «Souterrain». Elle et son équipe y resteront jusqu'au 9 juillet.

Acclamée pour son drame «Chien de garde» maintes fois primé, la cinéaste a choisi de diriger une fois de plus Théodore Pelletin, mais aussi James Hyndman, Catherine Trudeau, Guillaume Cyr, Chantal Fontaine, Charles-Aubey Houde, Joakim Robillard, Sébastien Leblanc et Jean-François Boudreau.

Avec «Souterrain», Sophie Dupuis veut raconter l'histoire de Maxime, un jeune homme qui travaille dans une mine. Son amoureuse doit composer avec une deuxième fausse couche alors qu'il doit apprendre à vivre avec les conséquences de ses gestes, lui qui a causé un accident de la route suite auquel son ami d'enfance est devenu handicapé. Après une explosion sur son lieu de travail, Maxime se lance dans une mission de sauvetage pour sauver tous ses collègues.

Sur son plateau, la Québécoise fait encore confiance au directeur photo Mathieu Laverdière, au directeur artistique Éric Barbeau et à l'ingénieur du son Frédéric Cloutier.

En 2018, c'est «Chien de garde» qui avait été choisi pour représenter le Canada dans la course au titre de meilleur film en langue étrangère aux Oscars. L'oeuvre n'avait toutefois pas réussi à se tailler une place parmi les finalistes.