/news/law

Accusé d’inceste et innocenté moins de 48h après le début du procès

TVA Nouvelles

Un homme de l’Abitibi qui faisait face à trois accusations liées à de l’inceste a été acquitté sur tous les chefs, jeudi au palais de justice de Rouyn-Noranda.

Après une seule journée et demie de procès, le juge Jacques Ladouceur a déclaré l’individu non coupable.

La procureure de la Couronne a laissé tomber les accusations qui pesaient contre l’homme de 58 ans, mais n’a pas voulu expliquer les raisons de cette décision.

La dénonciation a été faite par la fille de l’accusé, qui souffre d’une déficience intellectuelle.

L’avocate de l’accusé a également fait une brève déclaration à la sortir du palais de justice.

«Mon client est très satisfait sur comment les choses se sont passées, parce qu’évidemment il clame son innocence depuis le départ», a expliqué Me Joannie Jacob.

L’homme se retrouve libre, mais doit toutefois respecter certaines conditions, comme ne pas entrer en contact avec sa fille.

Pour la directrice des CALACS de la région, cette décision ne doit pas décourager les présumées victimes de porter plainte envers leur agresseur.

«Ce n’est pas nécessairement parce que le juge ne croit pas la victime, ce n’est pas nécessairement parce qu’elle n’a pas bien témoigné. Il y a d’autres règles que doivent respecter les juges, et ce qui amène, quelquefois, un acquittement», a expliqué la directrice des CALACS de la région.