/regional/estduquebec/cotenord

Un autre navire prend la relève à la traverse Matane-Côte-Nord

Simon Gamache Fortin | TVA Nouvelles

Un cinquième navire en moins six mois prendra la relève dès samedi à la traverse entre Matane et la Côte-Nord. C’est donc le retour d’une desserte maritime sept jours sur sept entre les deux rives.

Depuis le milieu du mois de mars, le CTMA Voyageur effectue la liaison uniquement trois jours par semaine en priorité pour le transport lourd.

Pour sa dernière journée entre Matane et la Côte-Nord, ses traversées ont dû être annulées vendredi matin en raison des vents. Le service devrait reprendre en après-midi.

À compter de samedi matin, le Félix-Antoine-Savard prendra donc le relais pour assurer une desserte maritime 7 jours sur 7. Il sera en service à Matane, Baie-Comeau et Godbout d’ici à l’arrivée du navire de relève permanent, le Saaremaa, prévue à la mi-juillet.

Le Félix-Antoine Savard était auparavant affecté à la traverse Tadoussac-Baie-Sainte-Catherine. Deux allers-retours par jour seront effectués

Il ne pourra, cependant, pas naviguer lorsque les vagues dépasseront 1,5 mètre. Il s’agit d’une restriction imposée par les autorités.

La Société des traversiers du Québec surveillera donc chaque jour les prévisions de vagues. Le capitaine du navire effectuera aussi une surveillance des niveaux à l’aide d’une bouée installée à Matane.

Des ratés avec les liaisons aériennes

Les liaisons aériennes qui remplacent le traversier dans l’Est-du-Québec ont connu des ratées hier soir. Selon toute vraisemblance, l'avion nolisé pour la desserte aérienne aurait eu des problèmes avec un moteur.

Plusieurs dizaines d'usagers sont demeurés coincés dans les aéroports desservis, soit Mont-Joli, Baie-Comeau et Sept-Îles, pendant plusieurs heures.

Les liaisons aériennes sont maintenues jusqu'à la fin juillet.

Dans la même catégorie