/news/society

10 M$ pour trois projets prometteurs pour combattre le cancer du sein

La Société canadienne du cancer (SCC) annonce que 10 M$ seront consacrés au soutien de trois projets de recherche sur le cancer du sein.

Chaque année, 6500 Québécoises reçoivent un diagnostic de cancer du sein. La recherche a un grand rôle à jouer pour améliorer les chances de survie de ces femmes, qui se situent à 87% pour l’instant.

À LIRE ÉGALEMENT

Un nouveau type de traitement augmente le taux de survie

Les 10 millions de dollars proviennent des dons de la Course à la vie CIBC annuelle ainsi que d’un partenariat avec le CQDM, un consortium québécois de recherche.

Les trois projets financés exploreront des méthodes novatrices de combattre le cancer, que ce soit grâce l’utilisation d'une imprimante 3D pour reproduire une tumeur à partir de cellules, la réparation d'ADN pour développer de nouveaux médicaments contre les cancers du sein difficiles à traiter ou encore le développement de l’intelligence artificielle pou prédire si la chimiothérapie est nécessaire pour des patientes atteintes de cancer du sein triple négatif.

« Montréal se distingue par son grand nombre de chercheurs sur le cancer du sein, et l'expertise dans ce domaine y est reconnue. La SCC cherche à financer la recherche de pointe et la plus innovante au pays», a déclaré Denis Lalonde, directeur général de la SCC – Québec.

Témoignage d'une survivante

Mei-Lyn Yee a reçu un diagnostic de cancer du sein il y a 10 ans. 

«J’ai été diagnostiquée avec un cancer du sein triple négatif, et à ce moment-là, il y avait peu de protocoles pour ce type de cancer et l’espérance de vie était moins de 2 ans parce que j’avais tellement de métastases.»

C’est grâce à la recherche qu’elle a gardé espoir de guérir, elle qui a subi plus de 170 traitements de chimiothérapie.

«Avec ce que la Société canadienne du cancer m’a expliqué, j’ai compris que la recherche était fondamentale dans un cas comme le mien.»

Dans la même catégorie