/news/politics

Portes ouvertes au nouveau pavillon de l’Assemblée nationale

TVA Nouvelles

Les citoyens étaient conviés à découvrir le nouveau pavillon de l’Assemblée nationale, inauguré mercredi dernier en grande pompe.

Plusieurs étaient au rendez-vous alors qu’une file s’étirait devant le parterre de l’Assemblée vers l’heure du dîner.

Il s’agit d’un projet de 60 millions de dollars dont l’architecture marie histoire et modernité. Le nouveau bâtiment permettra de rehausser la sécurité du parlement, ainsi que d’augmenter de 20 % sa superficie. On en a aussi profité pour inaugurer deux nouvelles salles de commissions parlementaires, nommées après deux femmes pionnières en politique, Pauline Marois et Marie-Claire Kirkland.

«C’est à nous, les Québécois, cette maison-là», témoignait un visiteur, visiblement fier des travaux.

Pour sa part, François Paradis, président de l’Assemblée nationale, se réjouissait d’avoir pu financer ce projet de grande envergure sans demander d’argent neuf.

Pendant ce temps, un groupe de militants de l’organisation Extinction Rebellion a posé un geste symbolique vers 11h30. Ses membres se sont couchés sur le parvis de l’Assemblée nationale afin de démontrer l’invertie du gouvernement face à l’urgence climatique.

 

Dans la même catégorie