/news/culture

La cure de Kit Harington lui fait du bien

WENN

Kit Harington avait l'air détendu lorsqu'il a été aperçu dans le Connecticut, où il a décidé de prendre du temps pour lui dans un centre de bien-être.

Accompagné d'une jeune femme, il avait l'air en forme, vêtu d'une chemise bleu marine et d'un jean. Cela fait près d'un mois que l'acteur britannique est au centre Prime Swiss, qu'il a rejoint quelques semaines avant la fin de «Game of Thrones».

Il suit un accompagnement psychologique et une thérapie de comportement cognitif afin d'alléger son stress et ses émotions négatives, selon le «Daily Mail».

«Kit a décidé d'utiliser ce vide dans son emploi du temps pour prendre du temps dans un centre de bien-être afin de travailler sur des problèmes personnels», a confirmé son attaché de presse.

L'interprète de Jon Snow avait déjà confié que la fin de la série qui l'a rendu célèbre l'avait beaucoup affecté. «C'était pour nous les années qui nous ont formés. J'ai commencé à 22 ans et j'en ai 32. Ce furent des années incroyables. Ça définit cette décennie de ta vie, et ce qui sera probablement la décennie la plus bizarre de ta vie», avait-il expliqué à «People».

Cependant, comme il l'avait confié à «Variety», être sur le devant de la scène peut être pesant, et l'a rendu vulnérable. «Ce n'était pas un très bon moment. J'avais l'impression que je devais sentir que j'étais la personne la plus chanceuse au monde, alors que je me sentais si vulnérable. C'était un moment un peu dur dans ma vingtaine, comme pour beaucoup de gens», avait-il expliqué.

Le repos n'empêche pas Kit Harington de faire des bonnes actions: il a récemment levé 46 000 dollars pour son œuvre de charité favorite, la Royal Mencap Society.

Dans la même catégorie