/regional/estduquebec/basstlaurent

Pas d'accouchement pendant deux semaines à Amqui

Katia Laflamme | TVA Nouvelles

Les femmes ne pourront pas accoucher à l'hôpital d'Amqui pour les deux prochaines semaines, parce que le nouveau chirurgien en place n'est pas habilité à effectuer des césariennes.

Dans les dernières années, puisque cet acte médical n’est pas dans le cursus des nouveaux chirurgiens, ceux qui désiraient pratiquer en région, dans un établissement sans gynécologues, pouvaient suivre une formation supplémentaire pour être en mesure d’effectuer cet acte médical.

Selon le Directeur des services professionnels du Centre Intégré de santé et des services sociaux du Bas-Saint-Laurent, de nouveaux chirurgiens ont été embauchés dernièrement dans certains établissements de la région après avoir suivi cette formation.

Le nouveau médecin qui désire pratiquer à Amqui a donc suivi cette formation, mais il a quand même avisé dans les dernières semaines qu’il ne voulait pas faire de césarienne.

Selon le Directeur des services professionnels du Centre Intégré de santé et des services sociaux du Bas-Saint-Laurent, le Dr Jean-Christophe Carvalho, le nouveau chirurgien aurait été découragé de pratiquer des césariennes «une semaine avant d’entrer en pratique, il nous a informé qu’après certains échanges avec certains avocats qui représenteraient l'Association canadienne de protection médicale et l’Association québécoise de chirurgie qu’on lui déconseillait vivement d’effectuer des césariennes en région».

La Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) affirme au contraire que ce chirurgien ne peut réaliser de césarienne et que le CISSS était au courant de ce fait lors de son embauche.

Selon la FMSQ, «c’est vraiment de la pensée magique de penser que parce qu’un chirurgien sait tenir un bistouri qu’il va faire de l’orthopédie, de l’urologie, de la gynéco, de l’obstétrique. Et l’obstétrique c’est la responsabilité des gynécologues, ce n’est pas la responsabilité des chirurgiens généraux», explique la présidente de la Fédération, la Dre Diane Francoeur.

Jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée, le problème pourrait se répéter chaque fois que ce nouveau chirurgien sera de garde. Ce nouveau médecin doit couvrir 26 semaines de garde par année.

Les femmes qui accoucheront pendant cette découverture seront transportées vers l'hôpital de Rimouski en ambulance, à 105 kilomètres d'Amqui. Entre avril 2017 et mars 2018, il y a eu 139 accouchements à Amqui.