/regional/homepage

Le traversier Félix-Antoine-Savard à quai pour un 4e jour consécutif

TVA Nouvelles 

Le traversier Félix-Antoine-Savard, qui doit assurer la liaison entre Matane et la Côte-Nord jusqu’à la mi-juillet, est demeuré à quai pour une quatrième journée consécutive mercredi.

Si les conditions étaient plutôt clémentes près de la rive, les vagues peuvent monter jusqu’à deux mètres de haut au large. Le Félix-Antoine-Savard, qui était affecté auparavant à la traverse Tadoussac-Baie-Sainte-Catherine, n’est pas adapté à ces conditions.

Selon les normes de Transports Canada, si les vagues atteignent plus d’un mètre et demi, ce traversier doit rester à quai.

Le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, réclame que le ministre des Transports vienne lui-même gérer la crise. Celui-ci demande encore une fois un peu de patience des usagers.

«Les citoyens de ma région et ceux de la Côte-Nord sont des observateurs aguerris et attentifs du fleuve Saint-Laurent et personne n’y croyait quand on a annoncé que le Félix-Antoine-Savard allait traverser. On aurait tous pu le dire, mais ils ont décidé de le faire pareil», a dit Pascal Bérubé à l’Assemblée nationale.

Les liaisons aériennes sont maintenues jusqu'à la fin juillet. Un catamaran qui relie Rimouski et Forestville pourra offrir des traversées dès jeudi. Il y a également une traverse entre Rivière-du-Loup et Saint-Siméon.

Dans la même catégorie