/news/law

Un ex-député écope d’une peine de prison pour agressions sexuelles

Amelie Marcoux | TVA Nouvelles

L’ex-député bloquiste Réjean Lefebvre, ancien maire de Saint-Adelphe en Mauricie, a pris le chemin de la prison mercredi matin. Il est condamné à deux ans moins un jour pour agressions sexuelles et contacts sexuels sur quatre victimes mineures.

En février dernier, Réjean Lefebvre a reconnu avoir posé des gestes à caractère sexuelle sur quatre victimes entre 1990 et 2017. La plus jeune de ses victimes avait entre 4 et 7 ans au moment des agressions. Entre 2003 et 2006, Réjean Lefebvre l’a agressée une trentaine de fois.

La défense demandait une peine de 12 mois de prison, alors que la Couronne souhaitait plutôt 42 mois.

«Le ministère public avait proposé une peine pour chacune des victimes et que ces peines soient consécutives. Le juge n'y est pas allé de manière consécutive, mais bien concurrentes», a expliqué la procureure de la Couronne, Audrey-Anne Boily, précisant que ça «fait un quantum total deux ans moins un jour».

Parmi les facteurs atténuants, le juge a déterminé que le risque de récidive est très faible.

La peine accordée est beaucoup moindre que ce que la Couronne demandait. La procureure au dossier va prendre le temps de bien analyser la décision avant de déterminer s'il a matière à faire appel.