/news/tele

Une émission américaine s’inspire de «Révolution»

Sandra Godin | Journal de Montréal

Capture d'écran/Fox

La populaire compétition de danse américaine So You Think You Can Dance a lancé sa 16e saison lundi soir en y intégrant une nouveauté: des moments «révolution», directement inspirés de l’émission québécoise.

Dans sa nouvelle cuvée, l’émission diffusée sur la chaîne FOX, aux États-Unis, a bonifié les auditions de ses candidats en s'inspirant de la technologie développée par TVA et la boîte de production Fair-Play, qui consiste à présenter un spectaculaire arrêt sur image à 360 degrés d’un moment précis de leur chorégraphie.

So You Think You Can Dance a repris l’idée d’installer une centaine de caméras autour de sa scène circulaire pour capter les mouvements des danseurs sous tous les angles.

Après le visionnement de la campagne publicitaire de la nouvelle saison de So You Think You Can Dance, TVA a été surpris de constater que l’émission voisine s’est inspirée d’une technologie qu’il lui a fallu trois ans à mettre au point. Le réseau refuse toutefois de commenter sur la question du plagiat pour le moment.

«Il nous apparaît clair, après avoir visionné le premier épisode de la 16e saison de So You Think You Can Dance que Révolution a réussi à s’imposer sur les marchés mondiaux depuis plus d’un an et que nos équipes de concepteurs, d’artistes et d’artisans québécois établissent de nouvelles références sur la scène internationale», ont commenté Ginette Viens, de Québecor Contenu, et Guy Villeneuve, producteur chez Fair-Play, dans un courriel envoyé mardi au Journal.

Sans influence

La direction de So You Think You Can Dance n’a pas collaboré avec le diffuseur québécois ni avec les producteurs, en reprenant cette technologie.

Dans le premier épisode de la compétition américaine, le moment «révolution» est utilisé uniquement comme un effet visuel et n’influence pas les décisions des juges, comme c’est le cas au Québec.

L’émission québécoise se démarque avec ses 128 caméras 4K qui captent des images spectaculaires des danseurs pour offrir une vision à 360 degrés, et suscite l’intérêt ailleurs dans le monde. Le format entier de Révolution a été vendu en Lituanie, au printemps, et des discussions sont en cours pour l’exporter en France et en Espagne.

Une saison renouvelée

L’arrivée des moments «révolution» à So You Think You Can Dance fait partie des actions prises par la production pour rafraîchir son image, à l’occasion de sa 16e saison.

Le plateau s’est doté d’une nouvelle scène circulaire, d’un nouveau décor, et deux nouveaux juges ont intégré le panel. Laurieann Gibson et Dominic «D-Trix» Sandoval se sont joints à Nigel Lythgoe et Mary Murphy.

Le premier épisode de la saison a attiré un auditoire de 2, 7 millions de téléspectateurs lundi soir.

Dans la même catégorie