/regional/saguenay

Des centaines de camions qui dérangent un quartier

Jean Houle | TVA Nouvelles

La tranquillité et la sécurité d'un quartier résidentiel de Saguenay sont mises à rude épreuve depuis quelques jours alors que des centaines de camions lourds y déchargent leurs voyages de terre.

Dès 7h30, ces camions récupèrent la terre du chantier du projet d'écomobilité de la Société de transport de Saguenay, à environ 2 kilomètres. La firme JR Savard bénéficie d'une entente avec le propriétaire d'un terrain vague, qui remplit ainsi une coulée.

«Le permis est pour une limite de 200 camions pour la semaine, et on me dit que c'est respecté,» signale le conseiller municipal du secteur Marc Bouchard.

Les résidents du secteur estiment que ce nombre a été dépassé bien avant jeudi.

L'autre problème, c'est que ces camions débutent leur journée à 7h30, et croisent donc les élèves qui se rendent à pied à l'école primaire du quartier.

«Les rues sont larges, les camionneurs sont prudents, mais il fait quand même se surveiller», dit une résidente du quartier, Amélie Govare.

«Les chauffeurs sont aussi des pères et des grands-mères. Ils ne veulent pas écraser personne», renchérit le conseiller Bouchard.

70 résidents du quartier ont déposé une pétition à l'hôtel de ville à propos des déchargements sur le terrain vague.

Zone à contrainte de sol

Ils habitent une zone de contrainte de sol. Ils veulent donc consulter l'étude géotechnique préalable à l'émission du permis. Ils doutent que le sol soit assez solide pour recevoir une telle quantité de terre, qui, selon eux, pourrait aussi être contaminée.

«Le propriétaire du terrain a fourni tous les documents nécessaires à l'octroi du permis», répond le conseiller Bouchard.

L'entreprise responsable du contrat, JR Savard, n'a pas voulu commenter, pas plus que les signataires de la pétition. La plupart d'entre eux sont des professionnels dont les firmes font affaire avec la Ville de Saguenay.