/regional/estduquebec/basstlaurent

Le «Félix-Antoine-Savard» reprend la mer

Katia Laflamme | TVA Nouvelles

Après avoir annulé quatre jours d’affilée ses traversées en raison des vagues, le «Félix-Antoine-Savard» a finalement repris la mer jeudi matin.

Dans les dernières années, lorsque ce plus petit traversier de la Société des traversiers du Québec (STQ) remplaçait le navire sur la desserte Matane-Côte-Nord, les conditions pour qu’il puisse naviguer étaient beaucoup moins strictes.

Certains passagers nous avaient rapporté avoir vécu des traversées houleuses en raison du gabarit du bateau.

Mais cette année, Transport Canada oblige la STQ à annuler ses départs si les vagues dépassent 1,5 mètre.

Pour vérifier, l’équipe de TVA Nouvelles a vécu l’expérience en effectuant l’aller-retour entre Matane et Godbout, jeudi.

Comme les conditions de navigation étaient presque parfaites, avec très peu de vent et de vagues, la traversée s’est faite toute en douceur. L’habitacle du navire est même plutôt confortable.

Et les chances sont plutôt minces de revivre des traversées agitées avec le «Félix-Antoine-Savard» puisque dès que les conditions ne sont pas optimales, il ne peut pas naviguer sur le fleuve Saint-Laurent.

Cependant, les usagers risquent de devoir reporter leurs déplacements ou de changer leurs plans très souvent en raison des risques d’annulation.

D’ailleurs, de nombreux passagers qui traversaient jeudi attendaient depuis plusieurs jours

«Ça fait cinq jours que je devais partir», a raconté un passager en attendant le départ. Un autre passager attendait depuis samedi pour voyager. «Ils nous ont fait revirer de bord hier», a-t-il dit.

Par ailleurs, plusieurs passagers affirmaient avoir vérifié les conditions météo pour tenter de deviner si le navire serait en mesure de traverser.

Le «Félix-Antoine-Savard» est affecté à la traverse Matane-Côte-Nord jusqu’à l’arrivée du «Saaremaa», qui doit entrer en service à la mi-juillet.