/regional/sherbrooke/estrie

La fin des pompiers volontaires à Sherbrooke

Jasmin Dumas | TVA Nouvelles 

La ville de Sherbrooke est maintenant entièrement desservie par des pompiers en caserne 24 heures sur 24. Le secteur de Lennoxville était le dernier où les citoyens n'avaient pas cette protection. Cette époque est désormais révolue.

Il y a maintenant quatre pompiers en permanence dans la nouvelle caserne de Lennoxville. Douze personnes ont été embauchées et se relaient. Cette caserne, construite au coût de 3 270 000 $, a été inaugurée vendredi matin.

«Tout est plus vaste. Il y a de l'espace pour travailler et ça répond aux plus hauts standards de santé et sécurité», a indiqué le directeur du Service de protection incendie de Sherbrooke, Stéphane Simoneau.

«En plus, tout est conçu pour maximiser le temps de réponse lors des appels», a-t-il ajouté.

La présence en permanence des pompiers en caserne permettra de rejoindre 97 % des résidences de Lennoxville dans un délai de cinq minutes.

«Avec le service de pompiers à temps partiel, on était à moins de 30 % dans ce même délai de cinq minutes. Il faut penser que les pompiers recevaient l'appel chez eux. L'hiver, ils doivent déneiger leur voiture et venir à la caserne. Maintenant qu'ils sont disponibles ici, ils sautent dans le camion en quelques secondes», a expliqué M. Simoneau.

Cette amélioration pourrait se faire sentir dans le portefeuille des résidents du secteur Lennoxville.

«Cette desserte permettra à plusieurs personnes de voir leur cote d'assurance améliorée, ce qui se traduira pour certains par une diminution de leurs coûts d'assurance. J'invite les gens à contacter leur assureur», a suggéré le président de l'arrondissement de Lennoxville, Claude Charron.

Fin d'une époque

Pour faire le virage, la Ville de Sherbrooke a dû remercier 15 pompiers volontaires. Éric Mackaege a terminé sa carrière il y a quelques jours après 33 ans de service. Impossible pour lui de retenir ses larmes quand il regarde ses casques, exposés en souvenir dans sa cuisine.

«Le métier de pompier restera toujours dans mon cœur. Nous étions une famille et près de la communauté. Mais je comprends que le changement devait se faire, c'est une bonne chose pour le public», a-t-il dit.

Une cérémonie est prévue prochainement pour souligner la contribution de ceux qui ont servi dans la brigade de Lennoxville.