/news/society

Peu de zoos au Québec ont l’accréditation «AZAC»

TVA Nouvelles

Moins du quart des parcs zoologiques du Québec adhère aux normes d’«Aquariums et zoos accrédités du Canada» (AZAC), qui garantissent de bonnes conditions aux animaux qui y vivent.

Le dossier du Zoo de Saint-Édouard a ramené à l'avant-plan le traitement qu'on réserve aux animaux dans ce type d'installation. Rappelons que le 21 mai, le propriétaire de cet établissement, Normand Trahan, a été arrêté pour cruauté animale. Les centaines d’animaux du zoo de Saint-Édouard-de-Maskinongé doivent maintenant être déplacés vers d’autres sanctuaires, où ils pourront prendre du mieux.

Selon une vétérinaire qui a visité l’établissement avant l’opération policière de mai, plus de la moitié des animaux du Zoo de Saint-Édouard avaient accès à de l'eau contaminée et étaient gardés dans des enclos qui compromettent leur santé et leur sécurité. Elle soulignait aussi que des animaux étaient gardés «dans des enclos minuscules», «sur une accumulation de plusieurs mois de selles et d'urines» et «dans des bâtiments sans aucune ventilation».

Peu d’accréditations

«Aquariums et zoos accrédités du Canada» vise à faire reconnaître les établissements «soucieux du bien-être, de la conservation, des connaissances scientifiques et de la sensibilisation envers les animaux», peut-on lire sur leur site.

Au Québec, à peine sept établissements sur 40 respectent les normes de l’organisme. Le Parc Safari d’Hemmingford en fait partie, de même que le zoo de Granby et le Biodôme.

Bien entendu, les établissements qui n’adhèrent pas à la certification AZAC ne traitent pas mal leurs animaux pour autant.

Liste des établissements AZAC au Québec

Aquarium de Québec

Biodôme de Montréal

Zoo Ecomuseum (Sainte-Anne-de-Bellevue)

Parc Oméga (Montebello)

Parc Safari (Hemmingford)

Zoo de Granby

Zoo de Saint-Félicien

-D’après le reportage de Michel Jean

Dans la même catégorie