/news/currentevents

Deux balles au cœur dans la sacristie: le tueur meurt au Québec

Agence QMI

Un individu détenu depuis 1990 pour le meurtre d’une religieuse à Baie-Sainte-Anne, au Nouveau-Brunswick, est décédé en détention dans un établissement fédéral de Laval au cours de la semaine.

Marven McIntyre, 66 ans, est décédé mercredi au Centre fédéral de formation, «sous notre garde de causes naturelles apparentes à la suite d'une maladie», a indiqué vendredi, Service correctionnel Canada, dans un communiqué.

L’homme purgeait depuis le 21 juin 1991 une peine à perpétuité pour meurtre au second degré. Il avait été reconnu coupable à cette date du meurtre le 12 mars 1990 de la soeur Florine Brun retrouvée morte dans la sacristie de l'église de Baie-Sainte-Anne.

«Elle avait été tirée à coups de fusil dont deux balles dans le coeur, une dans l'épaule et l'autre dans la tête», peut-on lire dans un document de l’époque de la Cour du Banc de la Reine du Nouveau-Brunswick, qui mentionne en outre qu’aucun mobile n’a été mis de l’avant durant le procès pour expliquer ce crime.

McIntyre, qui était dans la trentaine au moment du meurtre, n’avait pas d’antécédents judiciaires.

Un psychiatre avait jugé qu’il souffrait d’une psychose paranoïde chronique liée exclusivement à la mafia, mais que, pour le reste, il était apte à subir un procès «parce qu’il connaît la nature et les conséquences de ses actes et qu'il peut contribuer à sa propre défense».