/news/society

Fini les dialyses dans des roulottes à Maisonneuve-Rosemont

Fini le temps où les patients en dialyse de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont devaient s'entasser dans les roulottes et dans des locaux désuets décriés par le Protecteur du citoyen : un nouveau centre intégré de dialyse y a été inauguré samedi.

Le bâtiment de trois étages et de plus de 7000 mètres carrés comprend 70 stations de dialyse, où chaque patient aura son téléviseur. Il y a aussi six salles d'isolement. Le premier patient y sera reçu le 17 juin prochain.

Actuellement, 391 personnes reçoivent des traitements de dialyse à l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont.

L’établissement porte le nom du docteur Raymond Barcelo, néphrologue qui a créé ce service en 1964.

 

On ya aménagé une salle pour faire les enseignements pour les patients qui vont faire de l'hémodialyse à domicile. Quatre patients à la fois pourront y recevoir une formation.

«Je pense qu'on va avoir vraiment des installations où on va pouvoir avoir plus d'intimité pour faire les visites médicales, pour examiner les malades, pour faire des techniques de soin», estime la directrice du service de néphrologie de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, la Dre Lynne Sénécal.

Il s'agit d'un investissement de 53,5 millions $.

Annoncé en 2013

La population de l'est de Montréal a dû se battre pour obtenir ce centre. Réjean Hébert, alors ministre de la Santé pour le Parti québécois, l'avait annoncé en 2013.

Puis, le libéral Gaétan Barrette avait réitéré l’annonce en 2017.

-D’après le reportage d’Harold Gagné

Dans la même catégorie