/news/world

L'avance de Biden se réduit dans le premier État de la primaire démocrate

Agence France-Presse

L'avance de l'ancien vice-président américain Joe Biden dans l'État de l'Iowa - le premier à voter dans le long processus de la primaire démocrate - se réduit sur ses adversaires, selon un sondage qui semble indiquer un resserrement dans la course à la Maison-Blanche.

Dans cette étude Des Moines Register/Mediacom/CNN publié ce week-end, l'ancien bras droit de Barack Obama, âgé de 76 ans, est crédité de 24% des intentions de vote des électeurs de l'Iowa, où la première étape de la primaire démocrate se tiendra en février 2020.

Joe Biden, sous le feu des critiques récemment pour ses positions sur l'avortement, dépasse la barre des 30% d'intentions de vote dans la plupart des études réalisées à l'échelle nationale.

Mais dans l'État-clé de l'Iowa, il fait moins bien selon ce nouveau sondage, tandis que derrière lui trois candidats émergent nettement, au coude-à-coude: Bernie Sanders, Elizabeth Warren et Pete Buttigieg.

Le sénateur Bernie Sanders, qui avait donné du fil à retordre à Hillary Clinton en 2016, est à 16%, la sénatrice Elizabeth Warren à 15% et Pete Buttigieg, jeune maire d'une petite ville de l'Indiana, à 14%.

Au niveau national, Bernie Sanders, également septuagénaire, est pour l'instant donné comme le principal adversaire de Joe Biden.

Concernant la dispersion des votes, il a estimé dimanche matin sur CNN que «personne ne pourrait» faire comme lui et Hillary Clinton en 2016, quand les deux candidats s'étaient partagés les votes dans l'Iowa.

Au total, 23 candidats espérant remplacer le républicain Donald Trump à la Maison-Blanche en 2020 se sont déclarés pour la primaire démocrate.

Dans l'Iowa, remporté par Barack Obama en 2008 et Hillary Clinton en 2016, le quatuor de tête Biden-Sanders-Warren-Buttigieg semble s'être largement détaché.

Dans ce dernier sondage, c'est la sénatrice de Californie Kamala Harris qui occupe la 5e place avec 7% des intentions de vote, devant l'ancienne vedette montante Beto O'Rourke, en perte de vitesse depuis le lancement de sa campagne (2%).

Les premiers débats démocrates sont programmés les 26 et 27 juin à Miami.

Dans la même catégorie