/regional/montreal/monteregie

Québec et Ottawa annonceront le prolongement de l’autoroute 35

TVA Nouvelles

Les gouvernements du Québec et du Canada annonceront lundi un autre prolongement de l'autoroute 35 en Montérégie, a appris TVA Nouvelles.

Il s’agit d’un troisième segment de 8,9 km qui reliera les municipalités de Saint-Sébastien à Saint-Armand.

Ces travaux, évalués à près de 200 millions de dollars, comprennent la construction d’un pont qui enjambera la rivière aux Brochets, un pont d’étagement, un échangeur, des accotements, un terre-plein central ainsi qu’un carrefour giratoire à Saint-Armand. Deux voies par direction pourront être ainsi empruntées par les automobilistes.

Une fois ce tronçon complété, il ne restera qu’un court segment de 4,5 km à construire entre Saint-Armand et la frontière américaine, au Vermont, pour compléter le lien autoroutier entre Boston et Montréal.

Ce prolongement de l’autoroute 35 est attendu depuis plus de 50 ans dans la région. Il permettra notamment de réduire l’achalandage sur la route 133 et les inconvénients pour les résidents du coin, en plus d’encourager le développement économique.

Selon des données du ministère québécois de l’Économie datant de 2016, «la Nouvelle-Angleterre figure parmi les régions américaines avec lesquelles le Québec effectue le plus d’échanges commerciaux». Ces échanges, dont 75 % se font par transport routier, se chiffrent à 13 milliards de dollars.