/regional/estduquebec/basstlaurent

Une solution à l'automne pour l’obstétrique de l'hôpital d’Amqui

Vanessa Limoges | TVA Nouvelles

Les ruptures de service au département d'obstétrique de l'hôpital d'Amqui devraient prendre fin en septembre.

Toutefois, alors qu'une solution est sur la table pour cet automne, les nombreuses périodes de découverture prévues cet été continuent d'inquiéter.

«On peut pas lâcher, baisser les bras, ce que l'on dit depuis deux semaines, c'est que l'on a droit, comme communauté, comme citoyens, d'avoir accès à des services spécialisés sur notre territoire», soutient le maire d'Amqui, Pierre D'Amours.

Lundi matin, quatre maires de la vallée de la Matapédia, ainsi que la préfète de la MRC de la Matapédia, Chantale Lavoie, se sont rencontrés pour faire le point.

«On veut s'assurer que la proposition qui a été faite pour septembre se confirme en engagement clair du côté du CISSS», a souligné le maire d'Amqui.

À partir du 1er septembre, le CISSS indique qu'il y aura 48 semaines de couverture assurées. Le plan qui est sur la table implique que l'un des deux chirurgiens de l'hôpital d'Amqui, qui pratique des césariennes, fasse davantage de jours de garde et que deux autres chirurgiens se déplacent à Amqui à l'occasion pour faire du dépannage.

Parallèlement, la présidente de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), la Dre Diane Francoeur, le directeur des services professionnels du CISSS du Bas-Saint-Laurent, Jean-Christophe Carvalho, et d'autres parties prenantes ont pris part à une réunion à l'hôpital d'Amqui, lundi matin, dans le but de trouver une solution pour cet été.

«Pour le court terme, on est toujours à la recherche d'une solution», a indiqué la responsable des relations avec les médias au CISSS du Bas-Saint-Laurent, Ariane Doucet-Michaud, lundi en fin de journée.

Depuis lundi, et jusqu'au 17 juin, les femmes enceintes de la Matapédia doivent accoucher à Rimouski. Pour les mois de juin, juillet et août, le département d'obstétrique ne devrait être ouvert que deux semaines sur quatre.

La fin de semaine dernière, la présidente de la FMSQ, Diane Francoeur, a assuré elle-même le service d'obstétrique.

Dans la même catégorie