/news/culture

Arnaques pour des billets de Billie Eilish

Raphaël Gendron-Martin

 - Journal de Montreal

Des admirateurs de la chanteuse Billie Eilish ont été floués en tentant d’acheter des billets de revendeurs sur Facebook pour son concert de demain, à la Place Bell.

Habitant à Montréal, Evan Luxenberg souhaitait faire un cadeau à sa sœur qui adore Billie Eilish.

«Les billets se sont tous vendus avant que je puisse en acheter, dit-il au Journal. J’avais déjà acheté des billets de concert par Facebook dans le passé, sans problème. Je suis allé sur la page de l’événement pour voir ce que je pouvais faire.»

Il est alors entré en contact avec un certain Brandon Smith, qui disait avoir des billets à vendre. «J’ai regardé son profil, dont les paramètres de sécurité étaient réglés au plus confidentiel. Mais il avait plusieurs photos de lui et ça m’apparaissait légitime. Je lui ai donc écrit.»

Il lui a ensuite envoyé 140 dollars pour deux billets. Il n’a plus jamais eu de nouvelles du vendeur. «Il m’a bloqué avant de supprimer son compte», dit Evan Luxenberg.

Evan est fâché de voir que beaucoup de gens, comme lui, se font arnaquer sur Facebook avec des billets de concert, une tendance qui semble de plus en plus répandue.

Tendance répandue

À Montréal, les spectacles les plus courus, principalement ceux du Centre Bell, semblent être prisés par les malfaiteurs sur le web. L’an dernier, la page Facebook du concert d’adieu montréalais d’Elton John avait été assaillie par les fausses annonces. Une visite sur la page du spectacle très attendu de Jennifer Lopez, le 10 juillet prochain, nous montre que plusieurs faux comptes tentent déjà d’appâter les admirateurs.

Dans le cas du concert de Billy Eilish à Laval, on peut répertorier une dizaine de témoignages de fraude sur la page Facebook de l’événement.

La jeune Pamela Leclerc, 20 ans, fait partie de ces admirateurs de Billie Eilish qui se sont fait flouer dans les derniers jours. Sa mère a envoyé 60 dollars, via Interac, à un revendeur qui n’a finalement jamais envoyé le billet demandé.

«Quand le transfert a été fait, il m’a bloquée, dit Pamela. Il m’avait envoyé une capture d’écran du billet, qui semblait vraie. Je trouvais qu’il avait l’air un peu louche, mais j’ai quand même décidé d’acheter le billet sur un coup de tête. Ça m’a donné une leçon.»

Réaction d’evenko

Du côté d’evenko, le promoteur indique que la seule source officielle pour acheter des billets est sur sa page web.

Pour ce qui est des annonces frauduleuses sur les pages Facebook de ses événements, le promoteur tente de les supprimer le plus possible.

«On essaie de contrôler ça, mais à 1500 shows, c’est beaucoup de travail», répond Philip Vanden Brande d’evenko.

La vigilance est de mise

Les arnaques sur le web pour des billets de concert ne datent pas d’hier. Il y a quelques années, le site Craigslist était reconnu pour ses nombreuses annonces frauduleuses. Maintenant, ce sont les pages d’événements sur Facebook qui semblent prisées par les malfaiteurs.

«Ça devient un nouveau lac plein de poissons pour eux», dit Nellie Brière, spécialiste des communications numériques et réseaux sociaux.

«Sur Facebook, on peut avoir l’impression qu’une personne qui revend des billets sur la page de l’événement est presque un ami, dit-elle. Mais souvent, ce sont de faux comptes ou des gens malhonnêtes.»

«Je suis assez étonnée que des gens fassent confiance à un profil Facebook avec qui ils n’ont aucun contact en commun, indique Nadia Seraiocco, chargée de cours et doctorante, communication à l’UQAM. On remarque que beaucoup de profils sur ces pages sont localisés hors Québec. Probablement que les personnes font ça pour plusieurs concerts.»

Pour Nellie Brière, evenko, aurait une «responsabilité morale d’avertir les consommateurs des risques d’acheter des billets par Facebook.»

Pour éviter les fraudes

1. Allez voir en premier les plateformes officielles de billets de spectacles.

2. Si le concert affiche complet et qu’une personne souhaite vous vendre ses billets via Facebook, il faut s’assurer de la validité de cette personne (regarder son profil pour voir si elle a beaucoup d’amis et de publications). Beaucoup de faux comptes sont créés dans les jours précédant un événement et les profils sont généralement vides.

3. Si vous voulez aller de l’avant avec la transaction, exigez auprès du vendeur de le faire via une plateforme garantie. Si un problème survient, vous pourrez ainsi vous faire rembourser rapidement.

Dans la même catégorie