/news/society

Besoin urgent de médecins de famille dans les Laurentides

TVA Nouvelles

Même si la ministre de la Santé offre 50 millions de dollars aux médecins de famille pour qu'ils voient plus de patients, plusieurs régions sont encore sous-desservies.

Le taux d’inscription à un médecin de famille est de 79,9% dans les Laurentides ce qui fait que ce sont 46 000 qui attendent toujours d’avoir un médecin.

Certains secteurs sont mieux servis que d’autres comme à Sainte-Agathe-des-Monts où de nombreux médecins pratiquent au centre hospitalier. Toutefois, c’est loin d’être le cas à Mont-Tremblant.

TVA Nouvelles s’est rendu dans une clinique qui comptait sept médecins de famille il y a quelques années, mais qui n’en a plus que trois maintenant. De plus, deux d’entre eux ont 69 et 72 ans et cumulent quelque 5000 patients.

Lorsqu’on demande au Dr Jean Champagne s’il va pratiquer encore longtemps, il dit réfléchir à cette possibilité.

«On prend les années une par une. J’avoue qu’on commence à y penser sérieusement à prendre la retraite, il ne faut pas attendre d’être malade», explique le Dr Jean Champagne.

Le CISSS des Laurentides fait des pieds et des mains pour attirer de nouveaux médecins, mais demande du renfort.

Chaque année le gouvernement détermine les plans régionaux d’effectifs médicaux. Pour les Laurentides, le nombre maximal de nouveaux médecins est fixé à 20, mais le CISSS affirme qu’il en faudrait beaucoup plus.

«L'an dernier, nous n'avons eu que 20 postes pour les nouveaux finissants. Le nombre pourrait aller jusqu'à 70 médecins pour être capable de remplir tous les besoins», affirme la Dre Lynda Thibeault, directrice des services professionnels au CISSS des Laurentides.

Grande déception, cette année, il n'y aura que 23 médecins supplémentaires.