/news/politics

Congés parentaux: Québec va diminuer les cotisations

Geneviève Lajoie | Le Journal de Montréal

En raison d’un surplus record au Régime québécois d’assurance parentale (RQAP), le gouvernement Legault réduira les cotisations payées par les employeurs et travailleurs de 6% et bonifiera les congés parentaux.

La diminution des cotisations est effective à compter du 1er janvier 2020. C’est 15 $ de plus dans les poches d’un travailleur touchant un revenu annuel de 47 000 $.

« Pour les employeurs, les économies vont varier entre 200 et 33 000 $, en fonction bien sûr de (leur) masse salariale », précise le ministre Jean Boulet, en entrevue avec notre Bureau parlementaire.

Le ministre du Travail et de l’Emploi s’est gardé une marge de manœuvre pour « améliorer » le régime de congés parentaux. Il souhaite déposer un projet de loi en ce sens dès l’automne.

Plusieurs scénarios sont à l’étude. Jean Boulet pourrait s’inspirer en partie du projet de loi du précédent gouvernement libéral qui permettait aux nouveaux parents de répartir les semaines de prestations sur deux ans, avec l’accord de l’employeur.

« (C’est) certainement une piste de réflexion, je n’ai pas l’intention de faire table rase, je regarde, je réfléchis, j’analyse ce qu’eux avaient déposé, mais c’est sûr que je vais changer, ça ne sera pas ce que les libéraux avaient déposé. Il y a d’autres scénarios que j’ai en tête [...] il faut que le régime s’adapte aux nouvelles réalités des jeunes et au contexte de rareté de main-d’œuvre », insiste le ministre.

Selon lui, les jeunes Québécois sont davantage préoccupés par la conciliation travail-famille que les générations qui les ont précédés.

Flexibilité

Morte au feuilleton peu avant les élections, la pièce législative des libéraux prévoyait aussi des congés plus longs aux parents de jumeaux et aux couples qui adoptent un enfant.

« C’est deux pistes de réflexion qui me préoccupent, absolument, ajoute-t-il. Vous pouvez vous imaginer à peu près n’importe quel scénario, ou des personnes qui n’ont pas accès au congé de maternité. Est-ce que c’est possible, est-ce que ça [serait] possible de le partager différemment ?En fait, je veux beaucoup de flexibilité ».

En 2016, le Conseil du statut de la femme suggérait au gouvernement d’ajouter trois semaines de congés réservées exclusivement aux pères.

Jean Boulet prendra l’été pour consulter. « J’ai vraiment l’intention de faire le tour du jardin ».

Naissances au Québec depuis la création du RQAP

2006 : 81 962

2007 : 84 453

2008 : 87 865

2009 : 88 891

2010 : 88 436

2011 : 88 610

2012 : 88 933

2013 : 88 867

2014 : 88 037

2015 : 87 050

2016 : 86 324

2017 : 83 900

2018 : 83 800