/news/currentevents

Hausse des crimes contre la personne à Montréal en 2018

Yves Poirier | TVA Nouvelles

En poste depuis six mois, le directeur du Service de police de la Ville de Montréal, Sylvain Caron, a présenté mardi le rapport annuel 2018 qui comporte plusieurs statistiques à la hausse au niveau des crimes contre la personne.

Les chiffres dévoilés révèlent une hausse marquée (33%) des homicides, mais une diminution (7,7%) des collisions mortelles sur le territoire montréalais en 2018.

Parmi les grands dossiers abordés par le SPVM, on souligne une formation offerte à près de 1000 agents sur les réalités autochtones et les techniques de dialogue avec les personnes itinérantes, vulnérables et perturbées. Dans la mouvance de la nouvelle législation sur le cannabis, les opérations B.R.A.V.E.S ont été mises sur pied. 19 contrôles routiers, 20 000 automobilistes ciblés, 41 arrestations, dont 9 pour conduite sous l’influence de drogues, ont été effectués.

Le SPVM a également créé le programme ACCÈS cannabis. Son directeur Sylvain Caron a d’ailleurs souligné le démantèlement d’un important réseau de culture de cannabis à des fins médicales qui avaient été transformées en usine de pot illégal. L’opération a permis de saisir pour plus de 1,5 millions de dollars de ressources.

En ce qui a trait à la composition du SPVM, il compte 5691 policiers et civils. 33% des femmes composent l'organisation policière comparativement à 32% en 2017. Le corps policiers est également composé de 12,4% de minorités visibles et autochtones. Le comité de direction est paritaire, et ce, pour la première fois depuis son existence.

Le SPVM en chiffres

Homicides

2017: 24

2018: 32

* Hausse de 33%

Tentatives de meurtre

2017: 89

2018: 106

* Hausse de 19%

Agressions sexuelles

2017: 1828

2018: 1879

* Hausse de 2,8%

Vols qualifiés

2017: 2511

2018: 2252

* Baisse de 10,3%

Collisions mortelles

2017: 26

2018: 24

* Baisse de 7,7%

- 75% des collisions mortelles impliquent des piétons

- 72% des victimes avaient 55 ans et plus

Autres statistiques

- 4000 signalements de disparition et fugues

- 1800 cas allégués d’agressions sexuelles

- 15 000 cas de fraude et de méfaits

- 5500 victimes de crime contre la personne dans le contexte de violence conjugale

- Une centaine d'interventions pour incidents haineux

- 2192 interventions faite par l'équipe de soutien aux urgences psycho social composée de policiers et d'intervenants sociaux

- 50 dossiers traités par le groupe en intervention d'itinérance EMRII

- Plus de 1000 dossiers auprès des aînés maltraités
 

Dans la même catégorie