/regional/montreal/montreal

Une Licornerie ouvre ses portes

Louis-Philippe Messier | Agence QMI

Une pâtisserie/boutique/galerie d’art vouée au thème de la licorne ouvre ses portes mercredi à l’angle de Saint-Denis et Mont-Royal. Avec sa machine à bulles qui capte l’attention du marcheur et son auvent rose, difficile de la rater. Son fondateur espère créer une nouvelle institution touristique montréalaise.

Tapis «minou» bleu au plafond, rose sur le plancher, projection des couleurs de l’arc-en-ciel dans l’escalier, fondant au chocolat et maïs soufflé multicolores, cupcake licorne, crème glacée à la barbe à papa, tout pour ravir un enfant.

Après un «démarrage-pilote» à l’occasion de la Foire commerciale de l’été du 30 mai au 2 juin dernier, la boutique s’est trouvée en rupture de stock pour un grand nombre d’articles.

Quelque 7000 clients ont alors franchi la porte de la boutique, estime le co-propriétaire et idéateur du concept David Chevrier. «J’employais six personnes et il y avait une longue file d’attente dehors pour entrer, c’était la folie !»

Cet avant-goût de succès n’étonne pas l’homme d’affaires. «La licorne est l’animal mythique le plus aimé, le seul qui soit complètement pur, auquel rien de négatif ne s’attache, contrairement aux fées, lutins ou sirènes qui sont parfois méchants», a confié M. Chevrier.

Familial

Lors de la visite du «24 heures» dimanche dernier, la Licornerie n’était pas encore ouverte, mais déjà des gens gravissaient l’escalier et cognaient à la porte, déçus de découvrir que c’était fermé. «Une petite famille est venue de Granby aujourd’hui et j’ai décidé de leur ouvrir la porte même si on n’est pas ouvert pour faire plaisir à la petite fille dont c’était l’anniversaire», a dit M. Chevrier.

Après avoir siroté des barbotines, la famille Loranger est repartie vers la Rive-Sud avec un pyjama de licorne et une licorne gonflable flottante pour la piscine. « Ça fait une belle expérience pour mes enfants», a indiqué Félix Loranger.

Artisanat

Deux pâtissiers travailleront à la Licornerie à temps plein. Des œuvres d’art en rapport avec la licorne seront exposées. «Je ne veux pas devenir le Dollarama de la licorne et je vise à offrir au moins 70 % de produits québécois», a affirmé M. Chevrier qui dit avoir reçu une vingtaine de propositions d’artisans locaux en rapport avec la licorne depuis deux semaines.

Sur les rayons, il y a déjà...

– des jetées tricotées à tête de licorne de Les Patentes à Matante

– des veilleuses-licorne en bois de marque Style Bois.

– des licornes en origami de marque Sofs

– des bijoux licorne d’AJC Création,

– des bruines corporelles crème hydratantes de La fille de la mer (aux Îles-de-la-Madeleine)

– des biscuits licorne de Lemmonier

– des licornes de plâtres à peindre chez soi de l’atelier « 100 façons de dire Je t’aime ».

– du sirop de licorne pour cocktail de marque Mr Cocktail.

«Nous offrons même une bombe de bain licorne qui se dissout dans l’eau en projetant des couleurs et qui contient un cadeau-surprise : un collier de licorne», a souligné M. Chevrier.