/news/society

Grand Défi Pierre Lavoie: Pierre Karl Péladeau toujours aussi fébrile

Jérémy Bernier | Agence QMI

 - Agence QMI

Le président et chef de la direction de Québecor, Pierre Karl Péladeau, se trouvait parmi les 1075 cyclistes sur la ligne de départ pour le Grand Défi Pierre Lavoie (GDPL), jeudi après-midi, lui qui participe à l’événement pour une septième année.

Si l’homme d’affaires n’en était pas à ses premiers kilomètres parcourus à vélo au GDPL, il a tout de même indiqué avoir quelques papillons dans l’estomac, quelques heures avant le départ.

«Il y a une dizaine d’années, quand j’amorçais mon premier Grand Défi, j’étais fébrile, car je regardais le trajet et je me disais : "effectivement, ce sera un défi et il sera grand!"», a dit Péladeau. Et encore aujourd’hui [jeudi], je suis un peu nerveux, mais ça devrait s’estomper, une fois lancé sur les routes.»

 

Un total de 432 km en quatre jours

Des 1000 kilomètres de l’épreuve, M. Péladeau en franchira 432. Comme tous les participants, il a prévu effectuer la première étape entre La Baie et L’Anse-Saint-Jean, jeudi après-midi. Vendredi matin, il reprendra la route, dès 9 h, pour pédaler entre Saint-Ferréol-les-Neiges et le parc de la Chute-Montmorency. Puis, il enfourchera son vélo à nouveau, en soirée, pour l’étape entre Warwick et Drummondville. Samedi, il complètera La Boucle dans la ville de la poutine, avant d’achever le défi, dimanche, en parcourant la distance entre Saint-Jean-sur-Richelieu et Montréal.

«Je ne m’en cache pas, je ne suis pas vraiment un athlète. J’essaie de faire du sport le plus souvent possible, mais je n’ai pas fait beaucoup de sorties à vélo cette année. Alors j’appréhende beaucoup la première étape, elle est cotée niveau 3 [sur 4] à cause de ses montées», a-t-il avoué.

 

Beaucoup d’estime pour Pierre Lavoie

M. Péladeau considère Pierre Lavoie comme un citoyen modèle et un entrepreneur «social» hors pair. Le message véhiculé par l’homme derrière le GDPL est, selon le président d’entreprise, d’une importance indéniable. C’est pourquoi il participe personnellement à l’événement depuis autant d’années et qu’il continue de soutenir le GDPL, par l’entremise de Qébecor, depuis plus d’une décennie.

«Cet homme-là [Pierre Lavoie] a tous les talents! C’est un narrateur assez exceptionnel et son organisation est d’une qualité impressionnante. En plus, il travaille à l’amélioration du niveau de vie de la collectivité et c’est quelque chose de très important.»

Dans la même catégorie