/news/politics

«Important» que le Québec et l'Alberta aient une bonne relation

TVA Nouvelles

Au lendemain de la venue au Québec du premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney, Mario Dumont est d’avis qu’il est tout naturel, et «assez important» que l’Alberta et le Québec aient une bonne relation.

«L’alliance naturelle des provinces qui vont plus réclamer [l’autonomie], dit Mario Dumont. À part le Québec, quelle autre province parle d’autonomie et de préserver ses pouvoirs? L’Alberta.»

À LIRE ÉGALEMENT

Les Québécois ont besoin du pétrole albertain, selon Jason Kenney

«Je ne parle pas d’être d’accord sur tous les sujets, mais qu’il (François Legault) ait une relation et des affinités avec le premier ministre de l’Alberta.»

De passage à la Conférence de Montréal du Forum international des Amériques, mercredi matin, le premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney a tendu la main à François Legault afin de «protéger les champs de compétence des provinces contre l’ingérence du fédéral».

«J’espère renouveler cette relation historique (Alberta-Québec) au cœur de la fédération canadienne», a-t-il dit.

Le chef conservateur albertain a toutefois demandé au Québec d’arrêter de mettre des bâtons dans les roues de l’exportation du pétrole de l’Alberta il s’en est pris à la position anti-pipeline du premier ministre québécois.

La position de François Legault n’a toutefois pas changé depuis qu’il a qualifié de «sale» le pétrole de l’Alberta.