/regional/troisrivieres/mauricie

Le nettoyage commence à peine dans un secteur de Maskinongé

Charel Traversy | TVA Nouvelles

Des riverains du secteur Langue-de-Terre à Maskinongé, en Mauricie, commencent à peine à nettoyer les traces qu'ont laissées les inondations printanières. C'est que l'eau a laissé derrière elle une grande quantité de boue.

Une portion de la route de la Langue-de-Terre est encore inondée. Ils sont plusieurs résidents à demander qu’elle soit surélevée.

Des dizaines de maisons se sont retrouvées isolées pendant près de deux mois ce printemps pendant les inondations.

La municipalité a entamé les démarches nécessaires pour modifier le chemin. Le maire de Maskinongé dit attendre le feu vert du ministère de l'Environnement.

Plus loin le long de la rivière Maskinongé, des résidents ont commencé les corvées de nettoyage sur leur terrain au cours des trois dernières semaines. C’est que l’eau a mis beaucoup de temps à se retirer dans la région.

À Louiseville, les tâches sont aussi colossales.

Les riverains des deux municipalités sont convoqués la semaine prochaine à une rencontre d'information organisée par le ministère de la Sécurité publique. Cette réunion aura lieu lundi pour parler d'aide financière.