/news/techno

Facebook planche sur sa cryptomonnaie

Agence QMI

Le géant du web Facebook planche sur une nouvelle monnaie virtuelle, lancée en 2020, et qui s’appuiera sur le soutien de plusieurs spécialistes du paiement.

Aussi bien Visa que MasterCard, mais aussi PayPal, comptent soutenir la mise en place de cette cryptomonnaie de Facebook, rapportent plusieurs médias économiques comme le «Wall Street Journal» et le journal «Les Échos». Uber serait aussi du lot.

Au total, une multitude d’entreprises investiront 10 millions $ chacune dans ce nouveau projet de Facebook. Cette cryptomonnaie pourrait porter le nom de Libra ou GlobalCoin et son lancement est attendu pour le premier trimestre de 2020. Les contours du projet pourraient être dévoilés, la semaine prochaine.

Le géant du web, qui a son siège social à Menlo Park, en Californie, voudrait lever jusqu’à environ 1 milliard $ pour son système de paiement crypté, basé sur sa technologie blockchain. Les utilisateurs pourront ainsi transférer de l’argent en passant par leur messagerie et même faire des paiements en ligne.

La cryptomonnaie s’appuiera sur la puissance de frappe de Facebook qui compte 2,5 milliards d’utilisateurs dans le monde et son chiffre d'affaires annuel de plus de 40 milliards $ US, ce qui lui permettra notamment de garantir la valeur de sa monnaie.

Facebook est aussi propriétaire de WhatsApp et d'Instagram.

En décembre dernier, Bloomberg rapportait que Facebook travaillait à cette monnaie virtuelle qui permettrait aux utilisateurs de transférer de l'argent, notamment sur son application de messagerie WhatsApp.

Contrairement au Bitcoin, la monnaie de Facebook serait par ailleurs indexée sur le dollar américain, ce qui permettra d’atténuer sa volatilité.

Pour son projet, Facebook a confié la tâche à l'ancien président de PayPal, David Marcus.