/regional/saguenay

Handicap intellectuel: une Saguenéenne en couple pourra conserver ses prestations d'aide sociale

Andréanne Larouche | TVA Nouvelles 

Soulagement pour Mélanie Dumais et ses proches. La jeune femme de Saguenay, qui souffre d’un handicap intellectuel, pourra finalement conserver ses prestations d’aide sociale tout en demeurant avec son amoureux.

Le bureau du ministre de la Solidarité sociale, Jean Boulet, a annoncé la bonne nouvelle à la mère de Mélanie Dumais, vendredi matin.

«Chaque cas est unique. Celui de Mélanie Dumais est unique. On a fait l’analyse qui s’imposait et la conclusion à laquelle on est arrivé, c’est que son état nécessite qu’elle vive avec une autre personne, dans un contexte d’aidant. La loi me permet, dans des circonstances comme celles-là, de maintenir ses prestations», a expliqué le ministre Boulet, qui s’est dit très sensible et touché par la situation de cette jeune saguenéenne.

Il était minuit moins une pour Mélanie Dumais. Cette dernière devait déménager, le 1er juillet, dans un Centre d’hébergement pour femmes en difficultés, sa seule option jusque-là.

Son cri du cœur avait fait grand bruit, notamment en entrevue à TVA Nouvelles. Mélanie Dumais s’était même retrouvée, avec sa famille, à l’Assemblée nationale à Québec. La jeune femme était alors soutenue par le député péquiste Harold Lebel.

Vers une modification de la loi?

Le ministre de la Solidarité sociale est conscient que le cas de Mélanie Dumais est loin d’être le seul au Québec.

Jean Boulet souhaite d’ailleurs trouver une façon d’assouplir la loi sur l’aide sociale pour les personnes qui, en raison d’un handicap, ne peuvent travailler, mais qui souhaitent quand même conserver une forme d’autonomie financière.

«J’ai donné des instructions à un comité conjoint, où sont représentées les personnes en situation de handicap, et je revois tout le programme de revenus de base, en particulier pour les personnes qui ont des contraintes sévères à l’emploi. Je veux m’y attarder», a déclaré le ministre.

Dans la même catégorie