/news/politics

«La loi, c'est la loi», dit Pierre Arcand aux commissions scolaires anglophones qui veulent défier la Loi sur la laïcité

Agence QMI

Véronique Morin, Agence QMI

Le chef intérimaire du Parti libéral, Pierre Arcand, affirme que les commissions scolaires anglophones devront se conformer à la Loi 21 sur la laïcité, une fois qu'elle sera adoptée.

«La loi, c'est la loi», a répété à plusieurs reprises le chef intérimaire du Parti libéral du Québec en entrevue vendredi à l'émission «Là-haut sur la colline», à QUB radio.

Pierre Arcand a cependant tenu à souligner que le bâillon qui sera imposé par le gouvernement ce week-end pour faire passer le projet de loi 21 est «particulièrement scandaleux».

«Je pense que celui-là [bâillon] est particulièrement scandaleux, parce que moi je pense qu'on enlève des droits à du monde. On fait un bâillon. On ne prend pas la peine de définir des choses qui sont très sensibles pour le public. Quand on parle de signes religieux, on n'a pas vraiment de définition, et on ne sait absolument pas de quelle façon ça va être appliqué», a expliqué le député de Mont-Royal-Outremont.