/sports/homepage

Le directeur général des Raptors dans l’eau chaude?

Agence QMI

Au lendemain du triomphe des Raptors de Toronto en finale de la NBA, il y a au moins une personne associée à l’équipe qui s’est réveillée sans le sourire, vendredi. Un membre de la direction des Raptors fait en effet l’objet d’une enquête après avoir supposément frappé un shérif adjoint après la victoire des siens, jeudi, à Oakland.

Le quotidien «San Francisco Chronical» a rapporté l’information vendredi. Un porte-parole du bureau du shérif du Comté d’Alameda a indiqué que le membre de l’équipe, qui n’avait d’accréditation, s’est vu refuser l’accès au court lors des célébrations. Il a tenté d’accéder au terrain malgré tout.

Selon le réseau NBC Bay Area, il s’agirait du directeur général des Raptors Masai Ujiri, mais la police n’a pas confirmé l’identité de l’homme. Il pourrait faire face à une accusation s’apparentant à des voies de faits («misdemeanor battery»).

«[L’agent] ne savait pas qui était cet homme et a demandé son accréditation, et c’est à ce moment que l’homme a essayé de se frayer un chemin vers le terrain et que notre agent l’a repoussé. Il a ensuite poussé une deuxième fois, plus haut, et le coup a atteint notre agent au visage», a raconté Ray Kelly, porte-parole, au quotidien californien.

«À ce moment, plusieurs témoins sont intervenus et le membre de la direction a finalement eu accès au terrain sans montrer son accréditation.»

Les Raptors ont été sacrés champions de la NBA après avoir vaincu les Warriors de Golden State au compte de 114-110 dans le sixième match de la finale. La formation doit participer à un défilé dans les rues de Toronto, lundi.

Dans la même catégorie