/news/culture

Le livre de l'auteure à succès Naomi Wolf rappelé pour des erreurs factuelles

Agence France-Presse

Le livre de l'auteure à succès Naomi Wolf sur les persécutions vécues par les homosexuels au XIXe siècle a été rappelé par son éditeur, juste avant sa sortie aux États-Unis prévue mardi, en raison de doutes sur des éléments factuels de l'ouvrage.

«Outrages» est déjà sorti au Royaume-Uni fin mai et devait être publié par Houghton Mifflin Harcourt aux États-Unis.

Il évoque ce qui, selon l'écrivaine, s'apparenterait à une politique institutionnelle de lutte contre l'homosexualité au Royaume-Uni au XIXe siècle.

Cette campagne serait pour partie à l'origine, selon elle, des courants homophobes encore présents dans la société britannique aujourd'hui.

Mais depuis la sortie du livre au Royaume-Uni, plusieurs erreurs factuelles ont été relevées.

Il est notamment apparu que Naomi Wolf avait affirmé, de façon erronée, que des hommes avaient été exécutés au Royaume-Uni pour homosexualité durant les années 1850, alors que la dernière mise à mort remontait en réalité à 1835.

Depuis, l'auteure et sa maison d'édition s'étaient engagés à effectuer les modifications nécessaires pour s'accorder avec la vérité historique.

«Alors que nous travaillions avec Naomi Wolf sur des corrections à “Outrages”, de nouvelles questions se sont posées, qui nécessitent davantage de temps pour être étudiées», a indiqué Houghton Mifflin Harcourt (HMH) dans une déclaration transmise vendredi à l'AFP.

Dès lors, «nous reportons la publication et demandons que tous les exemplaires soient retournés (par les libraires) pendant que nous travaillons à résoudre ces questions», a ajouté HMH, sans donner de nouvelle date de publication.

Sur son site, Amazon annonce désormais qu'«Outrages» sera disponible le 1er juin 2020.

«Je suis en désaccord profond avec cette décision», a commenté Naomi Wolf sur son compte Twitter, estimant avoir déjà effectué les «changements nécessaires» à son livre.

Elle a aussi expliqué que l'«essentiel d'"Outrages" ne portait pas sur la criminologie mais sur la censure».

Naomi Wolf est l'auteure de plusieurs ouvrages considérés comme féministes, notamment «The Beauty Myth» («Quand la beauté fait mal») sur le diktat de la perfection physique, et «Vagina», approche à la fois scientifique et culturelle sur l'organe féminin.