/news/society

Julie Marcoux a pleuré avant de partir cette année

TVA Nouvelles

La journaliste de TVA Nouvelles Julie Marcoux participe une fois de plus au Grand Défi Pierre Lavoie cette année, une décision qui a été un peu moins facile à prendre pour cette nouvelle édition, compte tenu de son nouveau rôle de maman.

Laisser son petit garçon de 9 mois à la maison n’a pas été facile, a-t-elle expliqué en entrevue au Québec Matin  alors qu’elle participait à l’épreuve de la Boucle, samedi.

«Quand ils me l’ont offert, ça me tentait. C’est sûr que l’année passée, je n’étais pas là car j’étais enceinte...  Juste avant de partir cette année, je pleurais et je me disais ‘’je n’aurais pas dû accepter!’’. De laisser mon garçon 4 jours... fallait couper le cordon!», a-t-elle expliqué.

Malgré tout, elle ne regrette en rien d’y avoir pris part une fois de plus.

«C’est pour une bonne cause. [...]C’est extraordinaire de participer à un mouvement comme celui-là. On a l’impression que d’une année à l’autre, le Québec est en train de changer», conclut la cycliste aguerrie.

***Voyez son entrevue dans la vidéo ci-dessus.***