/news/world

Un cambrioleur maîtrisé par des grands-parents

Agence QMI

Police siren

Stock Adobe

Des grands-parents ont défendu bec et ongles leur petite-fille de 6 ans quand un cambrioleur a tenté de l’enlever après avoir défoncé la porte d’entrée de leur logement de Lebanon, une ville de l’Indiana. Ce dernier s’en est sorti avec un visage couvert de sang et des ecchymoses.

«J'étais profondément endormie dans ma chambre et cet individu a débarqué en disant: "Vous avez ma fille", a raconté la grand-mère, Patricia Roth, en entrevue avec une chaîne affiliée au réseau Fox.

Le suspect dans cette affaire, Benjamin Dillon, 37 ans, aurait dit, après avoir fait irruption dans la maison: «Je prends l’enfant !» L’incident s’est passé, le 3 juin dernier.

Dillon était alors torse nu et agité. Il croyait que la jeune fille était en train d’être violée.

«J'étais nerveuse, très nerveuse. Je tremblais tellement fort», a enchaîné la dame.

Ne perdant pas de temps, les grands-parents ont foncé et maîtrisé l’assaillant, qu’ils ont retenu de force jusqu’à l’arrivée des policiers. Ceux-ci, ils étaient huit, ont dû avoir recours à un pistolet à impulsion électrique pour le mettre hors d’état de nuire et le menotter.

«Je ne comprends pas pourquoi il a choisi notre appartement. Je ne le comprendrai jamais », a soulignant Roth, estimant qu’il était sans doute drogué. Quant à la fillette, elle n’a pas été blessée, mais a eu peur.

Dillon demeure détenu, car il n’a pas pu allonger les 75 000 $ fixés pour sa caution.