/news/world

Le «sperminateur» permettra la naissance d’un 50e enfant

Agence QMI

Celui que les médias américains ont surnommé le «Sperminator» (le sperminateur) permettra l’existence d’un 50e enfant.

Ari Nagel, un professeur universitaire de New York, âgé de 43 ans, a été particulièrement prolifique dans les 12 derniers mois, selon ce que rapportait le «New York Post», samedi. Depuis le printemps dernier, son sperme a permis la naissance de 15 bébés.

Ari Nagel est à l’œuvre depuis le début des années 2000. Il offre son sperme gratuitement. Aux États-Unis, l’achat de semence humaine dans une banque peut coûter des milliers de dollars, d’après le «New York Post».

Nagel affirme que son sperme est d’excellente qualité en raison d’une densité élevée en spermatozoïdes. Il dit qu’il le donne par altruisme. «J’aime beaucoup voir ces mères et ces enfants heureux; c’est pour cela que je le fais», a-t-il expliqué dans une entrevue accordée au quotidien new-yorkais il y a quelques années.

Il a accepté la paternité des enfants dans la moitié des cas.

Le dernier enfant qu’il a contribué à concevoir est celui d’un couple de femmes de New York. Le petit est attendu à la mi-juillet.

«Il ne m’a rien demandé», a expliqué la mère, Kaienja Garrick, à propos de Nagel.

«C’est bien de ne pas poser de questions, parce que c’est une décision féminine», a-t-elle ajouté.