/regional/montreal/montreal

Premier jour d’opération pour la navette fluviale de l’Est de Montréal

Agence QMI

GEN-LANCEMENT-NAVETTE

ZACHARIE GOUDREAULT/24 HEURES/AGENCE QMI

Les Montréalais peuvent depuis dimanche faire l'aller-retour entre le Vieux-Port de Montréal et Pointe-aux-Trembles à bord de toutes nouvelles navettes fluviales.

Si un premier essai de cinq jours a été mené l’année dernière par l’arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, l’objectif du projet-pilote de cette année est de donner une autre option aux Montréalais qui ont à effectuer ce trajet sur une base régulière.

«On veut développer le transport en commun, ça fait plus d’une dizaine d’années qu’on essaie de pousser pour que ce projet-là se réalise», soutient Simon Plourde, un des trois capitaines à bord de la navette.

Alors que le fleuve pourrait représenter une voie efficace de transport, très peu de déplacements sont possibles actuellement dans la métropole.

«Si on regarde les villes comme New York, Amsterdam ou Sydney, ils ont des bateaux-taxis partout, des navettes fluviales partout, et ça développe l’économie locale à grande échelle, poursuit Simon Plourde. C’est ça qu’on veut faire avec ce genre de navette, c’est de diversifier le transport pour réussir à amener l’argent à la bonne place et faire en sorte qu’on puisse désengorger le système de transport.»

«Pour le transport, c’est comme si on avait oublié le fleuve. Et c’est tellement beau le Vieux-Montréal vu du fleuve», poursuit Robert Lapointe, deuxième capitaine à bord, en charge de la navigation.

Profiter du fleuve

Les navettes fluviales, qui seront en service sept jours sur sept jusqu’au 28 septembre, permettront également aux Montréalais de découvrir le fleuve ou tout simplement de profiter d'un transport plus rapide vers Pointe-aux-Trembles.

« Je cherchais comment aller loin en vélo, là ils nous amènent à Pointes-aux-Trembles et je vais revenir en vélo. Je n’ai pas d’affaire à aller là-bas puis revenir ensuite», indique Robert Lafontaine, résident de Longueuil, venu profiter du transport et ainsi éviter de faire l’aller-retour en vélo.

Les billets sont au coût de 3,50 $ pour un piéton et 4,50 $ pour un cycliste. Un détenteur d’une carte opus mensuel devra également s’acquitter de ces tarifs.

«Pointes-aux-Trembles, on reste à Montréal, on reste sur l’île, puis à part de ça c’est un tour en bateau», poursuit le sourire aux lèvres Robert Lafontaine.

Les départs sont offerts toutes les 30 minutes aux heures de pointe et toutes les 60 minutes les fins de semaine ou lorsque l’achalandage est moins important.