/news/currentevents

Arrêtée pour alcool au volant en allant chercher sa fille en état d'ébriété au poste de police

Agence QMI

Telle mère, telle fille. Ce proverbe a pris tout son sens, tard samedi soir, à Magog, quand une femme a été arrêtée saoule au volant de sa voiture, quelques heures avant que sa mère soit également épinglée pour les mêmes raisons lorsqu’elle est allée chercher sa fille au poste de police.

Tout a débuté vers 23 h, près de l’intersection des chemins Norbel et des Pères, alors que les policiers ont remarqué un véhicule enlisé en bordure de la route.

Ils ont rapidement interpellé la conductrice, qui présentait des signes évidents d’intoxication par l’alcool.

La jeune femme de 27 ans a été transportée au poste de police pour y subir l’éthylomètre. Elle aurait toutefois refusé catégoriquement de passer le test, s’exposant ainsi à des accusations criminelles supplémentaires, a indiqué la police.

Mais voilà qu’une fois libérée, vers 1 h du matin, la jeune femme a contacté sa mère pour qu’elle vienne la chercher.

La femme de 50 ans s’est pointée au poste de la Régie de police Memphrémagog éméchée, tout comme sa fille.

«Un policier a remarqué que la mère était aussi sous l’effet d’alcool. Il a fait souffler la dame dans l’appareil de détection d’alcool, test qu’elle a échoué», a fait savoir le lieutenant Sylvain Guay, porte-parole du corps policier.

La mère de famille aurait échoué le test à deux reprises, selon les autorités.

Les permis de conduire de la mère et de sa fille ont tous deux été suspendus sur-le-champ pour une période de 90 jours.

Les deux femmes originaires de Montréal, qui n’avaient aucun antécédent judiciaire, ont été libérées sous promesse de comparaître à une date ultérieure, au palais de justice de Sherbrooke.

Dans la même catégorie