/news/culture

Nouveaux ennuis de santé pour Lulu Hughes

Marie-Josée R. Roy

 - Agence QMI

SPE-LULU HUGHES

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

La chanteuse Lulu Hughes est aux prises avec de nouveaux ennuis de santé. Celle qui avait combattu un cancer du sein à l’été 2016 a annoncé sur sa page Facebook, lundi, en fin d’après-midi, que «la vie [lui] demande de relever un second défi de santé».

«Étant une femme de défi, la vie me demande de relever un second défi de santé, défi que je saurai relever haut la main avec patience et foi, a écrit Lulu. Par pure précaution et pour mettre toutes les chances de mon coté, je dois reprendre des traitements contre le cancer.»

«Sachez que j’ai la ferme intention de garder le cap et de maintenir mes engagements!!! Votre présence et amour sont une source intarissable d’énergie positive dont je veux m’enivrer à chaque spectacles (sic) que je donnerai cet été. Je vous donne ma parole en vous affirmant que malgré ce nouveau "challenge", tout va bien, je me sens bien, j’ai le moral et beaucoup d’amour autour de moi!»

 

«Je vous remercie de votre compréhension et vous demande par soucis de préserver et épargner ma fille au maximum, d’être des plus positifs et discrets à notre égard possible. On se voit au prochain spectacle!»

Lulu Hughes a célébré ses 52 ans le 14 mai. Elle avait indiqué être en rémission de son premier cancer du sein en avril 2017, après un passage remarqué à l’émission «Belle et Bum», où Lulu avait chanté avec toute l’ardeur et l’énergie qu’on lui connaît.

L’attachée de presse de l’artiste, Narimane Doumandji, a indiqué à l’Agence QMI, lundi, que Lulu Hughes a déjà repris les traitements de chimiothérapie. Ceci dit, la rockeuse ne souhaite pas s’épancher sur la nature de sa maladie et invite plutôt les gens à aller festoyer avec elle sur différentes scènes pendant la saison chaude. Elle sera notamment de passage à Saint-Philippe, en Montérégie, avec son grand ami Dan Bigras, le soir du 23 juin pour la Fête nationale, et s'arrêtera dans plusieurs autres villes cet été.