/regional/montreal/montreal

Technologie mobile 5G: 200 antennes installées à Montréal d’ici 2020

Elsa Iskander | Agence QMI

Anticipant le déploiement de la technologie mobile 5G, Montréal permettra l’installation de 200 antennes au centre-ville d’ici 2020.

Ces antennes, installées sur des lampadaires par exemple au frais de compagnies privées, formeront un «laboratoire urbain» de 2 kilomètres carrés. Les compagnies de télécommunications et les start-ups pourront expérimenter avec le 5G dans un quadrilatère délimité par les rues Notre-Dame, Sherbrooke, Guy et Saint-Laurent.

Ce réseau mobile fournira des débits à très haute vitesse, permettant de peaufiner des technologies comme la télémédecine, les véhicules autonomes, la maison ou ville intelligente, la réalité virtuelle, par exemple.

«L’arrivée du 5G est inévitable», selon François William Croteau, responsable des technologies de l’information au comité exécutif de la Ville. «À terme, c’est 60 000 antennes potentiellement sur le territoire de la ville», quoique cela prendra du temps.

Le 5G présente un «changement assez dramatique par rapport au 3G ou 4G», souligne Ke Wu, le professeur au département de génie électrique à Polytechnique Montréal. La généralisation de l’utilisation de cette technologie énergivore chez les particuliers ne se fera pas dans l’immédiat, confirme-t-il.

La technologie soulève des questions d’aménagement du territoire et de santé. Les résidents du Quartier des spectacles serviront-ils de cobayes? «Absolument pas», affirme M. Croteau, ajoutant que les institutions de santé publique auront à l’œil le projet. «Pour le moment, il n’y aucune indication qu’il y a des dangers de santé publique.»