/news/law

Bref retour à la barre pour la plaignante au procès Mukendi

Nicolas Saillant | Journal de Québec

La Couronne a fait revenir à la barre celle qui dit avoir été agressée sexuellement par le pasteur Paul Mukendi afin d’avoir une précision.

Souhaitant présenter une contre-preuve avant de passer aux plaidoiries, la Couronne a demandé à ce que la présumée victime de Paul Mukendi revienne à la barre pour quelques questions. La femme de 31 ans dit avoir été victime d’abus sexuels et physiques de la part du pasteur entre 2002 et 2016.

Me Sonia Lapointe voulait revenir sur un événement relaté par la conjointe de leader de l’église Parole de Vie où elle affirme que la plaignante s’était présentée, sans prévenir, à leur résidence de Beauport. Carmen Mukendi a affirmé qu’elle avait été surprise par la victime dans un moment intime avec son conjoint dans le spa. 

La victime a affirmé que cette situation n’est jamais arrivée. Rappelons que cette dernière dit avoir eu au moins quatre relations sexuelles avec Paul Mukendi pendant que sa conjointe dormait dans la maison. Mme Mukendi se souvient quant à elle que la victime n’est venue que deux fois à sa résidence entre 2013 et 2016, dont l’épisode du spa.

Tant la Couronne que la défense ont ensuite déclaré leur preuve close. Les parties vont ensuite discuter de la planification pour les prochains jours, notamment pour organiser la suite des choses en prenant en compte du congé de la Saint-Jean-Baptiste.  

Dans la même catégorie