/regional/montreal/montreal

Les Montréalais vibrent enfin sous le soleil

Geneviève Paradis | TVANouvelles.ca 

Même si l’été n'arrive officiellement que le 21 juin prochain, les Montréalais ont vraiment eu l’impression que de vraies températures estivales s’étaient enfin installées, mardi.

Outre la chaleur, la présence du soleil avait de quoi ravir les piétons rencontrés par TVAnouvelles.ca. Voyez notre reportage dans la vidéo ci-dessus.

Des températures chaudes étaient ressenties, jusqu'à 26oC, en après-midi. Et le régime de beau temps risque de perdurer pour les jours à venir, mis à part quelques orages et des épisodes de pluie prévus mercredi et jeudi.

«Ça fait du bien, c’est splendide!», ont confirmé la plupart des gens rencontrés sur la rue.

Les terrasses, notamment celles du Quartier latin sur la rue Saint-Denis, commençaient à se remplir peu avant midi. Le secteur est en renaissance après un printemps plutôt froid et pluvieux, nous confirme une serveuse de la microbrasserie Les 3 Brasseurs.

«Le printemps a été difficile, même mon chum qui livre de la bière a vu la différence : il avait moins de livraisons et c’était plus tranquille», a dit celle qui s’attendait mardi à une journée vraiment très animée.

Juste après la brève entrevue, une longue file d’attente s’était formée dans l’escalier menant à la terrasse.

Le soleil et la chaleur n’ont toutefois pas arrêté les cinéphiles qui préfèrent être à l’intérieur. La file d’attente pour entrer au cinéma du Quartier latin était imposante. Des dames venaient voir le dernier film mettant en vedette Fabrice Luchini, d’autres préféraient «Aladdin».

Un homme n’était pas gêné de le dire : il vient pour profiter du rabais du mardi : «il n’y a pas de température pour profiter des rabais!», a-t-il lancé.

Sur les chantiers, la période plus difficile est attendue vers la mi-juillet, mais aujourd’hui, les travailleurs de la construction semblaient aussi apprécier la météo favorable. Sourire, pouces dans les airs, clairement Dame Nature fait des heureux.

«Aujourd’hui c’est agréable, il y a un petit vent, c’est parfait», a dit l’opérateur d’une bétonnière appuyé sur son camion.

Dans la même catégorie